Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

À une jeune femme (Victor Hugo)

| 1 Comentariu

Read similar posts recommended for you
Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...


Victor Hugo

Victor Hugo

 

Victor Hugo

 

Voyez-vous, un parfum éveille la pensée.
Repliez, belle enfant par l’aube caressée,
Cet éventail ailé, pourpre, or et vermillon,
Qui tremble dans vos mains comme un grand papillon,
Et puis écoutez-moi. – Dieu fait l’odeur des roses
Comme il fait un abîme, avec autant de choses.
Celui-ci, qui se meurt sur votre sein charmant,
N’aurait pas ce parfum qui monte doucement
Comme un encens divin vers votre beauté pure,
Si sa tige, parmi l’eau, l’air et la verdure,
Dans la création prenant sa part de tout,
N’avait profondément plongé par quelque bout,
Pauvre et fragile fleur pour tous les vents béante,
Au sein mystérieux de la terre géante.
Là, par un lent travail que Dieu lui seul connaît,
Fraîcheur du flot qui court, blancheur du jour qui naît,
Souffle de ce qui coule, ou végète, ou se traîne,
L’esprit de ce qui vit dans la nuit souterraine,
Fumée, onde, vapeur, de loin comme de près,
– Non sans faire avec tout des échanges secrets, –
Elle a dérobé tout, son calme à l’antre sombre,
Au diamant sa flamme, à la forêt son ombre,
Et peut-être, qui sait ? sur l’aile du matin
Quelque ineffable haleine à l’océan lointain !
Et vivant alambic que Dieu lui-même forme,
Où filtre et se répand la terre, vase énorme,
Avec les bois, les champs, les nuages, les eaux,
Et l’air tout pénétré des chansons des oiseaux,
La racine, humble, obscure, au travail résignée,
Pour la superbe fleur par le soleil baignée,
A, sans en rien garder, fait ce parfum si doux,
Qui vient si mollement de la nature à vous,
Qui vous charme, et se mêle à votre esprit, madame,
Car l’âme d’une fleur parle au cœur d’une femme.

Encore un mot, et puis je vous laisse rêver.
Pour qu’atteignant au but où tout doit s’élever,
Chaque chose ici-bas prenne un attrait suprême,
Pour que la fleur embaume et pour que la vierge aime,
Pour que, puisant la vie au grand centre commun,
La corolle ait une âme et la femme un parfum,
Sous le soleil qui luit, sous l’amour qui fascine,
Il faut, fleur de beauté, tenir par la racine,
L’une au monde idéal, l’autre au monde réel,
Les roses à la terre et les femmes au ciel.

Le 16 mai 1837.

A ne pas manquer :

  • Amour (Victor Hugo)Amour (Victor Hugo)   Victor Hugo   Amour ! « Loi, » dit Jésus. « Mystère, » dit Platon. Sait-on quel fil nous lie au firmament ? Sait-on Ce que les mains de Dieu dans […]
  • Aux arbres (Victor Hugo)Aux arbres (Victor Hugo)   Victor Hugo   Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme! Au gré des envieux, la foule loue et blâme ; Vous me connaissez, vous! - vous m’avez vu […]
  • Aube (Arthur Rimbaud)Aube (Arthur Rimbaud)   Arthur Rimbaud   J'ai embrassé l'aube d'été. Rien ne bougeait encore au front des palais. L'eau était morte. Les camps d'ombres ne quittaient pas la […]
  • Au bord de l’eau (Sully Prudhomme)Au bord de l’eau (Sully Prudhomme)   Sully Prudhomme   S'asseoir tous deux au bord d'un flot qui passe, Le voir passer ; Tous deux, s'il glisse un nuage en l'espace, Le voir glisser ; À […]
  • L’ombre (Victor Hugo)L’ombre (Victor Hugo)   Victor Hugo   Il lui disait : – Vos chants sont tristes. Qu'avez-vous ? Ange inquiet, quels pleurs mouillent vos yeux si doux ? Pourquoi, pauvre âme […]
  • À ceux qui dorment (Victor Hugo)À ceux qui dorment (Victor Hugo)   Victor Hugo   Réveillez-vous, assez de honte ! Bravez boulets et biscayens. Il est temps qu'enfin le flot monte. Assez de honte, citoyens ! Troussez […]

Un comentariu

  1. Du sein des angoisses j’ai appelé. Sourd à mes appels tu nous a quitté.Mon âme s’est brisée, mes jours se sont éteints. scéllée dans un sac est ma trahison. Je suis entré dans le train du chagrin. Dois-je te haïr ou t’accorder mon pardon? Mes pas me dirigent vers le cimetière. Je m’allonge dans les poussières. Orphelin, j’attends ma couronne. La misère m’a hissé sur son trône. Du sein des angoisses j’ai appelé. La solitude a répondu. Elle m’a offert ses bras comme foyer.Elle a proposé de m’adopter. sans reflechis j’ai accepté. ma mémoire m’a torturé. J’ai pris la fuite pour m’échapper. Dans les grottes elle vient me tourmenter.Ressassant à chaque fois le passé.Du sein des angoisses j’ai appelé. La consolation m’a ridiculisé. Ma vie est un bouillon de tristesse, que j’ai du mal à digerer. Assis sur la chaise de la détresse. Le bonheur menotté. M’évader est un grand besoin. Le plus grand mal dans la vie c’est d’être orphelin.

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: