Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Alphonse Daudet

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...


Alphonse Daudet

Alphonse Daudet

 Aphorismes (Alphonse Daudet)
Le Petit Chose (Alphonse Daudet) Livre audio
Lettres de mon moulin (Alphonse Daudet) Livre audio
Tartarin de Tarascon (Alphonse Daudet) – Livre audio
Les amoureuses – audio
Miserere de l’amour (Alphonse Daudet) poème audio
Le Pape est mort (Alphonse Daudet) poème audio
La Légende de l’homme à la cervelle d’or (Alphonse Daudet) audio
La Dernière Classe (Alphonse Daudet) livre audio
Les Cerisiers (Alphonse Daudet) Lecture Cocotte – poème audio
Alphonse Daudet – L’Immortel -livre audio
Alphonse  DAUDET– Les Cigognes – audio
Alphonse DAUDET– L’Empereur Aveugle- Livre audio
Alphonse DAUDET– Les Femmes d’Artistes- Livre audio
Alphonse DAUDET – Fromont jeune et Risler aîné- Livre audio
Alphonse DAUDET– Rose et Ninette- Livre audio

***

Alphonse Daudet, né à Nîmes dans le département du Gard le 13 mai 1840 et mort à Paris le 16 décembre 1897 (à 57 ans), est un écrivain et auteur dramatique français.
Alphonse Daudet naît à Nîmes le 13 mai 1840, dans une famille catholique et légitimiste. Il passe la majeure partie de son enfance à Bezouce, un petit village situé dans le Gard. Après avoir suivi les cours de l’institution Canivet à Nîmes, il entre en sixième au lycée Ampère de Lyon où sa famille s’installe en 1849. Alphonse doit renoncer à passer son baccalauréat à cause de la ruine en 1855 de son père, commerçant en soieries. Il devient maître d’étude au collège d’Alès. Cette expérience pénible lui inspirera son premier roman, Le Petit Chose (1868). Dans ce roman, se trouvent des faits réels et inventés, comme la mort de son frère. Daudet rejoint ensuite son frère à Paris et y mène une vie de bohème. Il publie en 1859 un recueil de vers, Les Amoureuses. L’année suivante, il rencontre le poète Frédéric Mistral. Il a son entrée dans quelques salons littéraires, collabore à plusieurs journaux, notamment Paris-Journal, L’Universel et Le Figaro.

En 1861, il devient secrétaire du duc de Morny (1811-1865) demi-frère de Napoléon III et président du Corps Législatif. Ce travail lui laisse beaucoup de temps libre, qu’il occupe à écrire des contes, des chroniques mais le duc meurt subitement en 1865 : cet événement est le tournant décisif de la carrière d’Alphonse.

Après cet évènement, Alphonse Daudet se consacra à l’écriture, non seulement comme chroniqueur au journal Le Figaro mais aussi comme romancier. Puis, après avoir fait un voyage en Provence, Alphonse commença à écrire les premiers textes qui feront partie des Lettres de mon moulin. Il connut son premier succès en 1862-1865, avec la Dernière Idole, pièce montée à l’Odéon et écrite en collaboration avec Ernest Manuel – pseudonyme d’Ernest Lépine. Puis, il obtint, par le directeur du journal L’Événement, l’autorisation de les publier comme feuilleton pendant tout l’été de l’année 1866, sous le titre de Chroniques provençales.
Alphonse Daudet dans son cabinet de travail avec son épouse (détail) – Louis Montegut (c.1880), musée Carnavalet

Certains des récits des Lettres de mon moulin sont restés parmi les histoires les plus populaires de notre littérature, comme La Chèvre de monsieur Seguin, Les Trois Messes basses ou L’Élixir du Révérend Père Gaucher. Le premier vrai roman d’Alphonse Daudet fut Le Petit Chose écrit en 1868. Il s’agit du roman autobiographique d’Alphonse dans la mesure où il évoque son passé de maître d’étude au collège d’Alès (dans le Gard, au nord de Nîmes). C’est en 1874 qu’Alphonse décida d’écrire des romans de mœurs comme : Fromont jeune et Risler aîné mais aussi Jack (1876), Le Nabab (1877) – dont François Bravay est le „modèle” – les Rois en exil (1879), Numa Roumestan (1881) ou L’Immortel (1883). Pendant ces travaux de romancier et de dramaturge (il écrivit dix-sept pièces), il n’oublia pas pour autant son travail de conteur : il écrivit en 1872 Tartarin de Tarascon, qui fut son personnage mythique. Contes du lundi (1873), un recueil de contes sur la guerre franco-allemande de 1870, témoignent aussi de son goût pour ce genre et pour les récits merveilleux.

Daudet subit les premières atteintes d’une maladie incurable de la moelle épinière, le tabes dorsalis, une complication neurologique de la syphilis. Il continue cependant de publier jusqu’en 1895. Il décède le 16 décembre 1897 à Paris, à l’âge de 57 ans. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Romans

    Le Petit Chose, Hetzel, 1868
Le Nabab, Charpentier, 1871
Tartarin de Tarascon, 1872
Jack, Dentu, 1876
Les Rois en exil, Dentu, 1878
Fromont jeune et Risler aîné, Le Bien Public, 1879
Sapho, Charpentier, 1881
Le Roman du chaperon rouge, Michel Lévy, 1899
Notes sur la vie, Charpentier, 1899

Recueils de contes et de nouvelles

    Lettres de mon moulin, 18702
Contes du lundi, 1873

Nouvelles

    Promenades en Afrique (Le Monde illustré, 27 décembre 1862)
La Mule du pape (Le Monde illustré, 3 et 10 janvier 1863)
Le Curé de Cucugnan (L’Événement du 28 octobre 1866, puis dans les Lettres de mon moulin en 1869)
Le Bon Dieu de Chemillé qui n’est ni pour ni contre (légende de Touraine, L’Événement, 21 juillet 1872)
Le Singe (L’Événement, 12 août 1872)
Le Père Achille (L’Événement, 19 août 1872)
Salvette et Bernadou (Le Bien public, 21 janvier 1873)
Le Cabecilla (Le Bien public, 22 avril 1873)
Wood’stown, conte fantastique (Le Bien public, 27 mai 1873)
La Dernière Classe

Théâtre

    La Dernière Idole, drame en un acte et en prose, avec Ernest Lépine. Paris, théâtre de l’Odéon, 4 février 1862. Pièce entrée au répertoire de la Comédie-Française en 1904.
Les Absents, musique de Poise. Paris, Opéra-Comique, 26 octobre 1864.
L’Œillet blanc, avec Ernest Lépine. Paris, Théâtre-Français, 8 avril 1865.
Le Frère aîné, avec Ernest Lépine. Paris, théâtre du Vaudeville, 19 décembre 1867
Lise Tavernier. Paris, théâtre de l’Ambigu, 29 janvier 1872.
L’Arlésienne, pièce de théâtre en trois actes, d’après la nouvelle de Daudet, musique de Georges Bizet. Paris, théâtre du Vaudeville, 1er octobre 1872
Fromont jeune et Risler aîné, adapt. du roman de Daudet par Daudet et Belot. Paris, théâtre du Vaudeville, 16 septembre 1876
Jack, d’après le roman de Daudet. Paris, théâtre de l’Odéon, 11 janvier 1881.
Le Nabab. Paris, théâtre du Vaudeville, 30 janvier 1880.
La Petite Paroisse (1895), pièce en 4 actes et 6 tableaux, avec Léon Hennique, mise en scène André Antoine, théâtre Antoine, 21 janvier 1901
Chaque année Radio Courtoisie remet le Prix Daudet à la personnalité qui a, selon les auditeurs de cette radio, le mieux servi la langue française, prix décerné en l’honneur d’Alphonse Daudet et de son fils Léon. On peut cependant douter que ce prix soit décerné à l’avenir puisque, le 31 mars 2007, l’héritier de la famille Daudet a publiquement retiré à cette radio l’autorisation qu’il lui avait donnée de se servir de son nom.

Publié par

 

A ne pas manquer :

  • La Légende de l’homme à la cervelle d’or (Alphonse Daudet) livre audioLa Légende de l’homme à la cervelle d’or (Alphonse Daudet) livre audio     Alphonse Daudet     Publié par online-litterature    
  • Honoré de BALZACHonoré de BALZAC Honoré De BALZAC– Le Lys Dans La Vallée-audio La Comédie humaine- (Balzac) Livre audio La Cousine Bette (Balzac) Livre audio Le Père Goriot (Honoré de Balzac) Livre […]
  • Jean De La FontaineJean De La Fontaine Contes interdits (Jean de La Fontaine) -Livre audio Fables (Jean de La Fontaine) Livre audio La fille (Jean de La Fontaine) La Jeune Veuve (Jean de La Fontaine) La montagne […]
  • Octave MirbeauOctave Mirbeau Le Journal d’une femme de chambre (Octave Mirbeau) Livre audio Octave Mirbeau - Le Calvaire- livre audio Octave Mirbeau - Un joyeux drille- livre audio Octave […]
  • George SandGeorge Sand   Chatterton (George Sand) À Aurore (George Sand) George Sand – Le Château des Désertes - livre audio  George Sand - Lettre à Alfred de Musset - Livre audio George SAND– […]
  • Anna de NoaillesAnna de Noailles Aimer, c'est de ne mentir plus (Anna de Noailles) Je ne t'aime pas (Anna de Noailles) L'hiver (Anna de Noailles) L'orgueil (Anna de Noailles) La tristesse dans le parc (Anna […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: