Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Société

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...


Aphorismes, Pensées, Sagesse – Citations par Thèmes

Aphorismes, Pensées, Sagesse – Citations par Thèmes

Aphorismes, Pensées, Philosophie
Lisez la plus belle collection de citations, culture et sagesse classique • par Thème


Âme AmitiéAmour/HaineArtAventure Bien/MalBonheur/MalheurConnerie ConscienceDieu/DiableDouleurDroit/JusticeEnfantEspoirEspritFemmeGloire HasardHistoire/AvenirHiverHommeIgnorance/EducationIronieJeunesseLibertéLogiqueMensonge/VeritéMortOrgueil/VanitéPaixPauvretéParole/SilencePeur/SouffrancePoète/LivrePhilosophiePolitiqueRespectRêveRireSagesse/FolieScienceSociétéSolitudeTempsVieVieillesseVoyage


•    Ne soyons plus anglais ni français ni allemands. Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes. – Soyons l’humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie.
Victor Hugo

•    La plupart de nos occupations sont comiques. Il faut jouer notre rôle comme il faut, mais comme le rôle d’un personnage emprunté.
Michel de Montaigne

• Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité.
Albert Einstein

•    Le crime des Blancs n’est pas d’avoir pris part au trafic des esclaves – le leur n’a rien innové sur cette côte – mais d’y avoir introduit la religion du travail.
Ernst Jünger

•    Les gouvernements, lorsqu’ils durent, tendent toujours vers des formes aristocratiques. Aucun gouvernement de l’histoire n’a échappé à ce processus. Et, au fur et à mesure du développement de l’aristocratie, le gouvernement a de plus en plus tendance à n’agir exclusivement que dans l’intérêt de la classe dirigeante, que celle-ci soit une royauté héréditaire, ou une oligarchie fondée sur des empires financiers ou une bureaucratie installée.
Frank Herbert

•    Peut-être, ce qui conviendrait de se demander c’est pourquoi nous sommes-nous tués.. Pourquoi sommes-nous devenus des acteurs actifs ou passifs de notre propre suicide individuel et collectif.. Pourquoi avons-nous renverser la table pour nous étaler sur le plancher, ventre à terre, dévorant les miettes de ce qui nous reste encore de dignité.. Pourquoi avons-nous fait du culte du corps, du nu, de l’apparence, le veau d’or autour duquel nous dansons frénétiquement en criant à qui veut bien ne pas l’entendre notre liberté et notre émancipation.. En quoi sommes-nous libre dans l’esclavage du matérialisme, du phallocracisme et du vaginisme.. En quoi sommes-nous moderne quand l’on ressemble de plus en plus à adam et à ève..
Ludewic Mac Kwin De Davy

•    La démocratie est le plus mauvais système de gouvernement, à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’histoire
Winston Churchill

•    La mondialisation ne se limite pas à la libre circulation transfontière des biens, des services et des capitaux. Elle accélère la circulation des idées.
Joseph E. Stiglitz

•    Les préjugés sont les pilotis de la civilisation.
André Gide

•    Le droit de l’esclavage vient du mépris qu’une nation conçoit pour une autre, fondé sur la différence des coutumes.
Montesquieu

•    Je ne rêve pas d’une société idéale, mais d’une société humaine.
Ludewic Mac Kwin De Davy

•    La société n’est qu’un spectacle. Ce qu’on est convenu d’appeler l’ordre social n’en est que la distribution des rôles.
Nicolas Grimaldi

•    Aussi paradoxal que cela puisse paraître, il est sans doute vrai qu’une société libre qui réussit est toujours dans une large mesure une société attachée à des traditions.
Friedrich Hayek

•    Il se tire une merveilleuse clarté pour le jugement humain de la fréquentation du monde. Nous sommes tous contraints et amoncelés en nous, et avons la vue raccourcie à la longueur de notre nez. On demandait à Socrate d’où il était. Il ne répondit pas: d’Athènes, mais : du monde.
Essais, Montaigne

•    La mondialisation montre en cette décennie qui s’éteint, le meilleur et le pire des hommes.. Devant une décade plongée dans la réflexion identitaire, se cherchant dans les enchevêtrements sanglants des civilisations prêtes à s’exterminer, il y a la souffrance terrible de voir que le rêve magnifique d’ouverture à autrui – du courage d’accepter les autres – et la noblesse de comprendre leur vision du monde forcement différemment mais au fond si semblable ; tous ces idéalismes que portait la doctrine mondialisatrice, sont désormais pulvérisés par une crise aigue du communautarisme..
Ludewic Mac Kwin De Davy

•    La valeur d’un État, à la longue, c’est la valeur des individus qui le composent ; et un État qui sacrifie les intérêts de leur élévation intellectuelle à un peu plus d’art administratif – ou à l’apparence qu’en donne la pratique – dans le détail des affaires ; un État qui rapetisse les hommes pour en faire des instruments dociles entre ses mains, même en vue de bienfaits, un tel État s’apercevra qu’avec de petits hommes; rien de grand ne saurait s’accomplir, et que la perfection de la machine à laquelle il a tout sacrifié n’aboutit finalement à rien, faute de cette puissance vitale qu’il lui a plu de proscrire pour faciliter le jeu de la machine.
John Stuart Mill

•    Nous créons un monde où tous peuvent entrer, sans privilège ni préjugé dicté par la race, le pouvoir économique, la puissance militaire ou le lieu de naissance.
John Perry Barlow

•    On ne peut pas parler sérieusement de la démocratie si l’on n’est pas capable d’envisager que d’autres modèles politiques que ceux de la démocratie sont possibles.
Bernard Stiegler

•    Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage.
Jean Jaurès

•    Ce sont les gens, et non les organisations commerciales ou les hiérarchies, qui font la réussite des grandes civilisations. Chaque civilisation dépend de la qualité des individus qu’elle produit. Si vous sur-organisez les humains, si vous les sur-légalisez, si vous supprimez leur élan vers la grandeur — alors ils ne peuvent œuvrer et les civilisations s’effondrent.
Frank Herbert

•    La mondialisation ne se limite pas à la libre circulation transfontière des biens, des services et des capitaux. Elle accélère la circulation des idées.
Joseph E. Stiglitz

•    La démocratie, qu’est-ce que c’est que ce machin.. Le pouvoir du peuple par le peuple et pour le peuple.. Le peuple oligarque et dynastique, le peuple piégé par la consanguinité des privilèges.. Le peuple d’en bas, populaire, celui qui se lève tôt et que l’on vire en premier, manipulé, ignorant ou mal-informé, analphabète de l’esprit, souvent immobile dans son obésité de misères, souvent enthousiaste de l’illusion d’être son propre maître.. Le peuple frondeur qui fait la révolution au printemps et porte le voile barbare pendant la canicule estivale, ou celui qui décapite ses rois pour se laisser mettre en esclavage par les républicains monarques, ou celui qui se prétend libre parce qu’il lui est permis de dire non et que dire non c’est suffisant.. Le peuple qui aspire à l’égalité, à la fraternité, mais qui dit le peuple de souche d’abord, ou celui qui hurle justice pour que l’on entende vengeance, ou celui qui s’affirme dans le moi je nombriliste égocentrique en écrasant d’indifférence tous les autres qui ne sont pas ce je.. De quel peuple l’opportuniste et bancale définition lincolnienne parle t-elle..
Ludewic Mac Kwin De Davy

•    Notez ici, Buveurs, que la manière d’entretenir et de conserver un pays nouvellement conquis n’est pas (contrairement à l’opinion de certains esprits tyranniques, à leur dam et déshonneur) de piller, forcer, guerroyer, ruiner et d’humilier les peuples et de les gouverner avec des verges de fer ; bref, les peuples mangeant et dévorant, de même qu’Homère appelle le roi inique Démovore, c’est-à-dire mangeur de peuple.
Tiers Livre (1552), Rabelais

•    L’augmentation de la puissance des hommes sur le monde est devenue un processus totalement automatique, incontrôlable et même aveugle.
Luc Ferry

•    Imaginez un monde dans lequel chacun puisse avoir partout sur la planète libre accès à la somme de toutes les connaissances humaines. C’est ce que nous sommes en train de faire.
Jimmy Wales

•    L’argent a rejoint l’olympe des nouveaux dieux et préside aux destinées de cette époque glorieuse qui a assassiné à la Brutus l’Histoire et la conscience, son inhérente ombre.. Même cette plume dont naguère les graffiti dégradaient les murailles de l’insouciance a fini par se lasser du maquis.. Elle a rejoint la civilisation des hommes.. La civilisation du néant..
Ludewic Mac Kwin De Davy

•    Imaginez au contraire un monde autre, dans lequel chacun prête, chacun doit, tous étant endettés, tous étant créanciers.
Tiers Livre (1552), Rabelais

•     Le peuple se trompe : on va bien plus facilement par les bouts, là où l’extrémité sert de borne d’arrêt et de guide, que par la voie du milieu large et ouverte, mais bien moins noblement et de façon moins estimable.
Michel de Montaigne

•    Les comédiens appelés sur la scène, pour ne pas laisser voir la rougeur sur leur front, mettent un masque. Comme eux, au moment de monter sur ce théâtre du monde où jusqu’ici je n’ai été que spectateur, je m’avance masqué.
Le Théorème du Perroquet, Denis Guedj

•    Il n’y en a point qui pressent tant les autres que les paresseux lorsqu’ils ont satisfait à leur paresse, afin de paraître diligents.
Réflexions ou sentences et maximes morales, La Rochefoucauld

•    Selon que vous serez puissant ou misérable,
Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
Fables, Jean de La Fontaine

•    Hélas ! on voit que de tout temps
Les petits ont pâti des sottises des grands.
Fables, Jean de La Fontaine

•    Big Brother vous regarde.
George Orwell

•    Tu veux qu’ils s’aiment ? Ne leur jette point le grain du pouvoir à partager. Mais que l’un serve l’autre. Et que l’autre serve l’empire. Alors ils s’aimeront de s’épauler l’un l’autre et de bâtir ensemble.
Antoine de Saint-Exupéry

•    Être fatigué n’est pas la même chose qu’être riche, mais la plupart du temps c’est assez proche. Chuck Pa
Lahniuk

•    Tous les gouvernements sont affligés d’un grave problème chronique ; le pouvoir exerce une grande attraction sur les natures pathologiques. Ce n’est pas tant que le pouvoir corrompt, mais il fascine les sujets corruptibles.
Ces gens ont tendance à s’enivrer de violence, ce qui crée rapidement les conditions d’une accoutumance fâcheuse.
Frank Herbert

•    Les grands arrêteront de dominer quand les petits arrêteront de ramper
Friedrich von Schiller

•    Pas de réformes sans croissance avaient estimé Jacques Chirac et ses confrères. Pas de croissance sans réforme a répondu l’Histoire.
Éric Le Boucher

•    Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole
Napoléon Bonaparte

•    L’histoire sociale enseigne qu’il n’y a pas de politique sociale sans un mouvement social capable de l’imposer.
Pierre Bourdieu

•    L’Humanité, quel merveilleux spectacle de marionettes ! Comment pourrai-je m’ennuyer ?
Jean Halain

•    Aujourd’hui, pour avoir véritablement un plus, ce n’est même pas d’avoir une fiche, un profil dans un réseau social, parce que ça c’est vous qui vous le créez ; c’est d’avoir sa fiche dans Wikipédia, c’est d’avoir une page qui parle de vous, qui a été faite sur vous dans Wikipédia : ça, véritablement, aujourd’hui, c’est le saint Graal de l’identité numérique.
Alain Lefebvre

•    Il faut être sourd, aveugle et amnésique pour croire qu’il y a encore une fracture sociale. Les barrières ont cédé : l’indifférenciation règne. Du bas en haut de l’échelle, des marges à la jet set, le même homme démocratique, soucieux d’être authentiquement ce qu’il est par-delà le rôle, le rang ou le moment, déchire le voile des convenances et s’exprime avec la même décontraction, dans le même idiome relâché.
Alain Finkielkraut

•    Ce que nous donnent les communications de masses, ce n’est pas la réalité, c’est le vertige de la réalité. Ou encore, sans jeu de mots, une réalité sans vertige.
Jean Baudrillard

•    Quelle admirable invention du Diable que les rapports sociaux !
Gustave Flaubert

•    Ce sont les gens, et non les organisations commerciales ou les hiérarchies, qui font la réussite des grandes civilisations. Chaque civilisation dépend de la qualité des individus qu’elle produit. Si vous sur-organisez les humains, si vous les sur-légalisez, si vous supprimez leur élan vers la grandeur — alors ils ne peuvent œuvrer et les civilisations s’effondrent.
Frank Herbert

•    Par un amusant paradoxe, plus la médecine progresse en moyens techniques, plus elle coûte cher à la collectivité, et sa finalité semble être l’absorption de la totalité du revenu national par les dépenses de la santé ! L’individu est maintenu en vie comme consommateur de soins.
Vincent Gerbe

•    Les Africains se trouvent devant un choix à faire entre d’une part, l’acquisition de la mentalité scientifique qui leur est étrangère, mais nécessaire pour acquérir une autre façon de voir le monde et promouvoir eux-mêmes leur développement, et d’autre part la conservation de leur identité actuelle et s’acculer à faire sans cesse appel aux étrangers.
Malanda Dem

•    L’égalitarisme doctrinaire s’efforce vainement de contraindre la nature, biologique et sociale, et il ne parvient pas à l’égalité mais à la tyrannie.
Raymond Aron

•    On ne saurait trop le répéter, ce ne sont point les hommes qui mènent la révolution, c’est la révolution qui emploie les hommes.
Joseph de Maistre

Publié par online-litterature

A ne pas manquer :

  • VieillesseVieillesse Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations, culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure • […]
  • TempsTemps Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure […]
  • VieVie Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations, culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure • […]
  • ScienceScience Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure […]
  • SolitudeSolitude Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations, culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure • […]
  • RireRire Aphorismes, Pensées, Philosophie Lisez la plus belle collection de citations, culture et sagesse classique • par Thème Âme • Amitié • Amour/Haine • Art • Aventure • […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: