Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Comptines * Chansons pour les enfants

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...



Je m’appelle funny bear

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear
J’ai un p’tit ventre mou et un slip kangourou
je suis pas comme les autres tout doux moi je suis un p’tit
loup oh yeah

funny funny funny funny funny bear
funny funny funny funny funny bear

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear
J’ai un p’tit ventre mou et un slip kangourou
je suis pas comme les autres tout doux moi je suis un p’tit loup

oh yeah

funny funny funny funny funny bear
funny funny funny funny funny bear

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear
J’ai un p’tit ventre mou et un slip kangourou
je suis pas comme les autres tout doux moi je suis un p’tit loup

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear

je m’appelle funny bear
je m’appelle funny bear
je m’appelle funny funny funny funny funny bear
J’ai un p’tit ventre mou et un slip kangourou
je suis pas comme les autres tout doux moi je suis un p’tit loup oh yeah

La Famille des Doigts

La Famille des Doigts – Lyrics :
Papa doigt, papa doigt
Où es-tu ?
Je suis là, je suis là,
Je suis le pouce.
Maman doigt, maman doigt
Où es-tu ?
Je suis là, je suis là,
Je suis l’index.
Grand frère doigt, grand frère doigt
Où es-tu ?
Je suis là, je suis là,
Je suis le majeur.
Doigt petite sœur, doigt petite sœur
Où es-tu ?
Je suis là, je suis là,
Je suis l’annulaire.
Doigt petite sœur, doigt petite sœur
Où es-tu ?
Je suis là, je suis là,
Je suis l’auriculaire.


Il était un petit navire

Il était un petit navire (x2)
Qui n´avait ja-ja-jamais navigué (x2)
Ohé! Ohé!

(Refrain:)
Ohé! Ohé! Matelot,
Matelot navigue sur les flots
Ohé! Ohé! Matelot,
Matelot navigue sur les flots

Il partit pour un long voyage (x2)
Sur la mer Mé-Mé-Méditerranée (x2)
Ohé! Ohé!

Au bout de cinq à six semaines,
Les vivres vin-vin-vinrent à manquer
Ohé! Ohé!

On tira z´a la courte paille,

Pour savoir qui-qui-qui serait mangé,
Ohé! Ohé!

Le sort tomba sur le plus jeune,
Qui n´avait ja-ja-jamais navigué
Ohé! Ohé!

On cherche alors à quelle sauce,
Le pauvre enfant-fant-fant sera mangé,
Ohé! Ohé!

L´un voulait qu´on le mit à frire,
L´autre voulait-lait-lait le fricasser,
Ohé! Ohé!

Pendant qu´ainsi l´on délibère,
Il monte en haut-haut-haut du grand hunier,
Ohé! Ohé!

Il fait au ciel une prière
Interrogeant-geant-geant l´immensité,
Ohé! Ohé!

Mais regardant la mer entière,
Il vit des flots-flots-flots de tous côtés,
Ohé! Ohé!

Oh! Sainte Vierge ma patronne,
Cria le pau-pau-pauvre infortuné,
Ohé! Ohé!

Si j´ai péché, vite pardonne,
Empêche-les-les de-de me manger,
Ohé! Ohé!

Au même instant un grand miracle,
Pour l´enfant fut-fut-fut réalisé,
Ohé! Ohé!
Des p´tits poissons dans le navire,
Sautèrent par-par-par et par milliers,
Ohé! Ohé!
On les prit, on les mit à frire,
Le jeune mou-mou-mousse fut sauvé,
Ohé! Ohé!
Si cette histoire vous amuse,
Nous allons la-la-la recommencer,
Ohé! Ohé!

Une souris verte – Paroles :

Une souris verte
Qui courait dans l’herbe
Je l’attrape par la queue,
Je la montre à ces messieurs
Ces messieurs me disent :
Trempez-la dans l’huile,
Trempez-la dans l’eau,
Ça fera un escargot
Tout chaud.
Je la mets dans un tiroir
Elle me dit qu’il fait trop noir (1)
Je la mets dans mon chapeau,
Elle me dit qu’il fait trop chaud (2)
Je la mets dans ma culotte,
Elle me fait trois petites crottes. (3)



Cinq petits singes | Five Little Monkeys

Cinq petits singes sautant sur le lit
Un se cogna la tête sur le tapis
Maman appela le docteur
Et le docteur dit
Plus de singes sautant sur le lit !

Quatre petits singes sautant sur le lit
Un se cogna la tête sur le tapis
Maman appela le docteur
Et le docteur dit
Plus de singes sautant sur le lit !

Trois petits singes sautant sur le lit
Un se cogna la tête sur le tapis
Maman appela le docteur
Et le docteur dit
Plus de singes sautant sur le lit !

Deux petits singes sautant sur le lit
Un se cogna la tête sur le tapis
Maman appela le docteur
Et le docteur dit
Plus de singes sautant sur le lit !

Un petit singe sautant sur le lit
Un se cogna la tête sur le tapis
Maman appela le docteur
Et le docteur dit
Plus de singes sautant sur le lit !


1, 2, 3, nous irons au bois Paroles :

1, 2, 3
Nous irons au bois
4, 5, 6
Cueillir des cerises
7, 8, 9
Dans mon panier neuf
10, 11, 12
Elles seront toutes rouges.

*

123 chanson de singes

Zero Monkeys Danse?
Oh non! Un singe qui danse.
Un singe qui danse?
Oh non! 2 singes dansent.
2 singes dansent?
Oh non! 3 singes dansent.
3 singes dansent?
Oh non! 4 singes dansent.
Combien de singes dansent?
5 singes dansent.
Combien de singes dansent?
6 singes dansent.
Combien de singes dansent?
7 singes dansent.
Combien de singes dansent?
8 singes dansent.
Combien de singes dansent?
9 Danse des singes.
Combien de singes dansent?
10 singes dansent.
11 singes dansent.
12 singes dansent.
13 singes dansent.
14 singes dansent.
15 singes dansent.
16 singes dansent.
17 singes dansent.
18 singes dansent.
19 singes dansent.
20 singes dansent.
20 singes dansent.
30 singes dansent.
40 singes dansent.
50 singes dansent.
60 singes dansent.
70 singes dansent.
80 singes dansent.
90 singes dansent.
100 singes dansent.
Oui, tous les singes du monde dansent, et nous avons appris à compter.

Répétez avec moi !

Le rang

Un premier singe se balancait
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le deuxième.
Bonjour

Deux petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le troisième.
Bonjour

Trios petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le quatrième.
Bonjour

Quatre petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le cinquième.
Bonjour

Cinq petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le sixième.
Bonjour

Six petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le septième.
Bonjour

Sept petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le huitième.
Bonjour

Huit petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le neuvième.
Bonjour

Neuf petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche résistait
Il est venu le dixième.
Bonjour

Dix petits singes se balancaient
Sur une branche de bananier
Et parce que la branche est tombée
Ils sont partis dans la forêt.
Au revoir

Un éléphant se balançait

Un éléphant se balançait
Sur une toile, toile d’araignée,
C’était un jeu tellement amusant
Qu’il appela… un deuxième éléphant
Deux éléphants se balançaient
[…]
Trois éléphants se balançaient
[…]
Quatre éléphants se balançaient
[…]
Cinq éléphants se balançaient
[…]
Six éléphants se balançaient
[…]
Sept éléphants se balançaient
[…]
Huit éléphants se balançaient
[…]
Neuf éléphants se balançaient
Dix éléphants se balançaient
Sur une toile, toile, toile d’araignée,
C’était un jeu tellement amusant
Que tout d’un coup.. badaboum !

Ma belle famille

Refrain:
Voici toute la famille
J’aime maman, j’aime papa,
Nous sommes une très belle famille
Tralalalala.

Papa démarre la voiture
Un, deux, trois, un, deux, trois
Maman va dans la nature,
Avec le petit chat.

Refrain

Ma soeur fait sa gymnastique
Un, deux, trois, un, deux, trois
Mon frère fait de la musique
Avec le petit chat.

Refrain

Grand-père fait de la lecture
Un, deux, trois, un, deux, trois
Grand-mère fait des confitures
Avec le petit chat.

A La Claire Fontaine

À la claire fontaine
M’en allant promener
J’ai trouvé l’eau si belle
Que je m’y suis baigné

Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai
Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai

Sous les feuilles d’un chêne
Je me suis fait sécher
Sur la plus haute branche
Un rossignol chantait

Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai
Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai

Chante rossignol chante
Toi qui as le cœur gai
Tu as le cœur à rire
Moi je l’ai à pleurer

Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai
Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai

J’ai perdu mon amie
Sans l’avoir mérité
Pour un bouquet de roses
Que je lui refusai

Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai
Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai

Je voudrais que la rose
Fût encore au rosier
Et que ma douce amie
Fût encore à m’aimer

Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai
Il y a longtemps que je t’aime
Jamais je ne t’oublierai

À la claire fontaine
M’en allant promener
J’ai trouvé l’eau si belle
Que je m’y suis baigné
J’ai trouvé l’eau si belle
Que je m’y suis baigné


Lapin Bunny Joyeuses Pâques !

Lapin Bunny, Très heureux et funny
Tu apportes toujours les oeufs de Pâques,
Rouge, bleu, jaune et Toutes les autres,
J’aime beaucoup les oeufs de Pâques.
Joyeuses Pâques !

La chanson des couleurs

Paroles:
Bleu, jaune, rouge et vert, rouge et vert !
Bleu, jaune, rouge et vert, rouge et vert !
Des crayons pour créer un petit monde coloré
Bleu, jaune, rouge et vert, rouge et vert !

Gris, marron, orange et rose, orange et rose!
Gris, marron, orange et rose, orange et rose !
Des crayons pour créer un petit monde coloré
Gris, marron, orange et rose, orange et rose !

 *

La petite araignée (Itsy Bitsy Spider en français)

L’araignée Valère
Monte à la gouttière.
La pluie est venue et
Valère tombe par terre.
Le soleil chasse la pluie
Et la petite araignée
Monte, monte encore,
Monte à la gouttière.

*

Le pont de Londres est cassé (London Bridge is broken down – en français)

Le pont de Londres est cassé,
Est cassé et brisé,
Le pont de Londres est cassé,
Ma belle dame.

On le fait de bois, d’argile,
Bois, d’argile, bois, d’argile,
On le fait de bois, d’argile,
Ma belle dame.

Mais le bois va disparaître,
Disparaître, disparaître,
Et l’argile va disparaître,
Ma belle dame.

On le fait encore des briques,
Oui, des briques, oui, des briques,
Et avec du mortier,
Ma belle dame.

Mais les briques ne restent pas,
Ils ne resteront pas,
Les briques et le mortier,
Ma belle dame.

On le fait avec du fer,
Du fer et de d’acier,
On le fait avec du fer,
Ma belle dame.

Mais le fer se courbera,
Le fer se courbera,
Ll’acier se courbera,
Ma belle dame.

On le fait d’argent et d’or,
De l’argent et de l’or,
On le fait d’argent et d’or,
Ma belle dame.

Mais l’argent sera volé,
L’or, l’argent seront volés,
L’or, l’argent seront volés,
Ma belle dame

Un homme veille toute la nuit,
Il veille toute la nuit,
Un homme veille toute la nuit,
Ma belle dame.

Supposons que l’homme s’endorme,
L’homme s’endorme, l’homme s’endorme,
Supposons que l’homme s’endorme,
Ma belle dame.

Avec une pipe à fumer
Pendant toute la nuit,
Fumer toute la nuit,
Ma belle dame.

*

Frère Jacques

Frère Jacques, frère Jacques,
Dormez-vous? Dormez-vous?

Sonnez les matines! Sonnez les matines!
Din, dan, don. Din, dan, don.

 

Les jours de la semaine

Lundi, mardi, mercredi
Jeudi, vendredi
Samedi, dimanche
Il y a sept jours
Dans la semaine
Il y a sept jours

*

Cadet ROUSSEL

Cadet ROUSSEL a trois maisons (bis)
Qui n’ont ni poutres ni chevrons: (bis)
C’est pour loger les hirondelles;
Que direz-vous d’Cadet ROUSSEL
Ah! Ah! Ah! mais vraiment,
Cadet ROUSSEL est bon enfant.

Cadet ROUSSEL a trois habits : (bis)
Deux jaunes, l’autre en papier gris; (bis)
Il met celui-là quand il gèle,
Ou quand il pleut ou quand il grêle;
Ah! Ah! Ah! mais vraiment,
Cadet ROUSSEL est bon enfant.

Cadet ROUSSEL a trois chapeaux : (bis)
Les deux ronds ne sont pas très beaux, (bis)
Et le troisième est à deux cornes,
De sa tête il a pris la forme
Ah! Ah! Ah! mais vraiment,
Cadet ROUSSEL est bon enfant.

*

Savez-vous planter les choux ?

Savez-vous planter les choux
A la mode, à la mode
Savez-vous planter les choux
A la mode de chez nous ?

On les plante avec le doigt
A la mode, à la mode
On les plante avec le doigt
A la mode de chez nous.

On les plante avec le pied.

On les plante avec le genou

On les plante avec le coude

On les plante avec le nez

On les plante avec la tête

*

Sur le pont d’Avignon

Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
Les belles dames font comme ça
Et puis encore comme ça.
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.

Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.
Les messieurs font comme ça
Et puis encore comme ça.
Sur le pont d’Avignon,
L’on y danse, l’on y danse,
Sur le pont d’Avignon
L’on y danse tout en rond.


Les jardiniers font comm’ ça
Et puis encore comm’ ça

Les couturiers font comm’ ça
Et puis encore comm’ ça

Les vignerons font comm’ ça
Et puis encore comm’ ça

Les blanchisseus’s font comm’ ça
Et puis encore comm’ ça

Les officiers font comme ça
Et puis encore comm’ ça

Les bébés font comme ça
Et puis encore comm’ ça

Les musiciens font comme ça
Et puis encore comm’ ça

Et les abbés font comme ça
Et puis encore comm’ ça

Et les gamins font comme ça
Et puis encore comm’ ça

Les laveuses font comme ça
Et puis encore comm’ ça

*

Nous n’irons plus au bois.

Strophe 1
Nous n’irons plus au bois
Les lauriers sont coupés.
La belle que voilà
Ira les ramasser.
Refrain
Entrez dans la danse.
Voyez comme on danse.
Sautez, dansez,
Embrassez qui vous voudrez !
Strophe 2
Mais les lauriers du bois,
Les laisserons-nous faner ?
Non, chacun à son tour,
Ira les ramasser !
Refrain
Strophe 3
Si la cigale y dort,
Ne faut pas la blesser.
Le chant du rossignol
Ira la réveiller !
Refrain
Strophe 4
Et aussi la fauvette,
Avec son doux gosier.
Et Jeanne la bergère
Avec son blanc panier.
Refrain
Strophe 5
Allant cueillir la fraise,
Et la fleur d’églantier.
Cigale, ma cigale,
Allons il faut chanter !
Refrain
Strophe 6
Car les lauriers du bois
Sont déjà repoussés !
Refrain

*

Vive le vent, vive le vent

Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts…
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère…

Sur le long chemin
Tout blanc de neige blanche
Un vieux monsieur s’avance
Avec sa canne dans la main
Et tout là-haut le vent
Qui siffle dans les branches
Lui souffle la romance
Qu’il chantait petit enfant :

Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts…
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère…

Et le vieux monsieur
Descend vers le village,
C’est l’heure où tout est sage
Et l’ombre danse au coin du feu
Mais dans chaque maison
Il flotte un air de fête
Partout la table est prête
Et l’on entend la même chanson :

Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts…
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère…

Joyeux, joyeux Noël
Aux mille bougies
Quand chantent vers le ciel
Les cloches de la nuit,
Oh ! Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui s’en va sifflant, soufflant
Dans les grands sapins verts…
Oh ! Vive le temps, vive le temps
Vive le temps d’hiver
Boule de neige et jour de l’an
Et bonne année grand-mère…

Oh ! Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver
Qui rapporte aux vieux enfants
Leurs souvenirs d’hier…

Et bonne année grand-mère…

Oh ! Vive le vent, vive le vent
Vive le vent d’hiver

*

Il est né, le divin Enfant

Refrain :
Il est né, le divin Enfant
Jouez, hautbois, résonnez, musettes
Il est né, le divin Enfant
Chantons tous son avènement

Depuis plus de quatre mille ans
Nous le promettaient les Prophètes
Depuis plus de quatre mille ans
Nous attendions cet heureux temps

Refrain :
Il est né, le divin Enfant
Jouez, hautbois, résonnez, musettes
Il est né, le divin Enfant
Chantons tous son avènement

Ah ! qu’il est beau, qu’il est charmant
Ah ! que ses grâces sont parfaites
Ah ! qu’il est beau, qu’il est charmant
Qu’il est doux le divin Enfant

Refrain :
Il est né, le divin Enfant
Jouez, hautbois, résonnez, musettes
Il est né, le divin Enfant
Chantons tous son avènement

Une étable est son logement
Un peu de paille est sa couchette
Une étable est son logement
Pour un Dieu, quel abaissement

Refrain :
Il est né, le divin Enfant
Jouez, hautbois, résonnez, musettes
Il est né, le divin Enfant
Chantons tous son avènement

O Jésus ! O Roi tout puissant
Tout petit enfant que vous êtes
O Jésus ! O Roi tout puissant
Régnez sur nous entièrement

Refrain :
Il est né, le divin Enfant
Jouez, hautbois, résonnez, musettes
Il est né, le divin Enfant
Chantons tous son avènement

Il est né, le divin Enfant

*

L’as-tu vu ? (le petit bonhomme)

L’as-tu vu, l’as-tu vu ?
Le petit bonhomme, le petit bonhomme.
L’as-tu vu, l’as-tu vu,
le petit bonhomme au chapeau pointu ?

Il s’appelle Père Noël,
Par la cheminée, par la cheminée,
Il s’appelle Père Noël,
Par la cheminée, il descend du ciel.

Il apporte des jouets,
Il en a plein sa hotte, il en a plein sa hotte,
Il apporte des jouets,
Il en a plein sa hotte et c’est pour nous !

*

Ainsi font, font, font …

Ainsi font, font, font
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font
Trois p’tits tours et puis s’en vont. –

Les mains aux côtés, Sautez, sautez marionnettes,
Les mains aux côtés, Marionnettes recommencez. –

Ainsi font, font, font
Les petites marionnettes,
Ainsi font, font, font
Trois p’tits tours et puis s’en vont.

*

Où vas-tu Basile

Où vas-tu Basile ?
Où vas-tu Basile
Sur ton blanc cheval perché ?
Je vais à la ville
Le vendre au marché.
Ton cheval claudique,
Mais vois-tu pour t’obliger,
Contre une vache magnifique
Je peux l’échanger

Refrain :
Sitôt dit, sitôt fait :
” Bonne affaire ” se dit Basile.
Sitôt fait, sitôt dit,
Basile est un dégourdi.

Où vas-tu Basile
Avec cette vache à lait ?
Je vais à la ville
La vendre au marché.
Ta vache à la fièvre,
La vendre est bien compliqué.
Contre ma plus belle chèvre
Veux-tu la troquer ?
Refrain 
Où vas-tu Basile
De ta bique accompagné ?
Je vais à la ville
La vendre au marché.
Ce n’est pas facile,
Car elle a le dos tordu…
A la place prends, Basile,
Ce chapon dodu.

Refrain
Où vas-tu Basile
Avec ce petit poulet ?
Je vais à la ville
Le vendre au marché.
C’est un vrai squelette,
Jamais tu ne le vendras.
Pour ce bouquet de violettes,
Tiens laisse-le moi.

Refrain
Où vas-tu Basile
Avec ce bouquet joli ?
Je vais à la ville
Mad’moisell’ Lili…
La ville est lointaine,
Donne-moi plutôt ces fleurs…
En échange pour ta peine,
Tu auras mon cœur.

Refrain :
Sitôt dit, sitôt fait :
” Que je t’aime „, dit Basile.
Sitôt fait, sitôt dit,
C’est ainsi qu’on se marie !
Dans toute la ville
Ce mariag’ fit tant de bruit
Qu’on nomma Basile
Roi des dégourdis.
De tout’ cette histoire,
La morale est celle-ci :
Que celui qu’on croyait prendre
N’est pas toujours pris…

*

Petit Jean qui danse

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De son doigt il danse
De son doigt il danse
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De sa main il danse
De sa main il danse
De sa main main main
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De son bras il danse
De son bras il danse
De son bras bras bras
De sa main main main
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De son pied il danse
De son pied il danse
De son pied pied pied
De son bras bras bras
De sa main main main
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De sa tête il danse
De sa tête il danse
De sa tête tête tête
De son pied pied pied
De son bras bras bras
De sa main main main
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

Jean petit qui danse
Jean petit qui danse
De tout son corps il danse
De tout son corps il danse
De tout son corps corps corps
De sa tête tête tête
De son pied pied pied
De son bras bras bras
De sa main main main
De son doigt doigt doigt
Ainsi danse Jean Petit.

*

Petit Papa Noël

C’est la belle nuit de Noël,
La neige étend son manteau blanc,
Et les yeux levés vers le ciel,
à genoux, les petits enfants,
Avant de fermer les paupières,
Font une dernière prière.

Refrain :
Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir,
Il faudra bien te couvrir,
Dehors tu vas avoir si froid,
C’est un peu à cause de moi.

Il me tarde tant que le jour se lève
Pour voir si tu m’as apporté,
Tous les beaux joujoux que je vois en rêve
Et que je t’ai commandé.

Refrain :
Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Le marchand de sable est passé
Les enfants vont faire dodo
Et tu vas pouvoir commencer
Avec ta hotte sur le dos
Au son des cloches des églises
Ta distribution de surprises

Refrain :
Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier.

Si tu dois t’arrêter
Sur les toits du monde entier
Tout ça avant demain matin,
Mets-toi vite, vite en chemin.

Et quand tu seras sur ton beau nuage,
Viens d’abord sur notre maison
Je n’ai pas été tous les jours bien sage,
Mais j’en demande pardon.

Refrain :
Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N’oublie pas mon petit soulier,
Petit papa Noël.

*

Petits lutins

Petits lutins, dépêchez-vous
Père Noël a besoin de vous.
(remuer tous les doigts)
Le premier achète tous les jouets
Le second les emballe à sa façon
Le troisième leur met une jolie ficelle
Le suivant écrit le nom des enfants
Le dernier doit tous les distribuer.
(placer les doigts des deux mains les uns en face des autres : les 2 pouces, les 2 index, etc…)
Petits lutins
(mettre les mains sur la tête en formant un chapeau pointu)
Merci beaucoup
(s’incliner en avant, toujours les mains sur la tête)
Pour l’an prochain,
Reposez-vous.
(Poser la tête inclinée sur les deux mains, pour dormir)

 *

 Tête, épaules, genoux et pied

Tête, épaules, genoux et pieds.
Genoux et pieds.
Tête, épaules, genoux et pieds.
Genoux et pieds.

J’ai deux yeux, deux oreilles,
Une bouche et un nez.
Tête, épaules, genoux et pieds.

 *

Petrouchka

Petrouchka ne pleure pas
Entre vite dans la ronde
Fais danser tes nattes blondes !
Ton petit chat reviendra
Il s’est fait polichinelle
Dans les chemises en dentelles
de ton grand papa
Tant que chante la colombe
par dessus le toit
Danse avant que la nuit tombe
jolie Petrouchka
Petrouchka ne pleure pas
Mets ton grand fichu de laine
Viens avec nous dans la plaine
Ton petit chat reviendra
Il fait quatre galipettes
Se déguise en marionnette
Dès que tu t’en vas
Petrouchka ne pleure pas
Puisqu’il aime la musique
Chante lui cet air magique
Ton petit chat reviendra
Il nous dansera peut-être
Sur le bord de la fenêtre
Une mazurka

*

Toc, toc, frappons à la porte

Toc, toc, frappons à la porte
De toutes les maisons
Mais faites attention !
La vieille sorcière Grignotte
Se cache quelque part
Avec son chat noir.
Nez crochu, chapeau pointu,
Elle se cache,
Où l’as-tu vue ?
Chauve-souris et Mistigris,
C’est la ronde de la nuit.
Toc, toc, frappons à la porte
De toutes les maisons
Mais attention !
La vieille sorcière Grignotte
Se cache quelque part
Avec son chat noir.

*

Abracadabra

ABRACADABRA s’exclame l’ara
ABRACADABRANT, barrit l’éléphant
ABRACADABRE, chante l’araignée
ABRACADABRI, bêle le cabri
ABRACADABRO, flûte le crapaud
ABRACADABRU conclut l’urubu

*

Tourne, tourne, petit moulin

Tourne tourne petit moulin
(la main droite tourne autour de la main gauche)
Frappent frappent petites mains
(on tape dans les mains)
Vole vole petit oiseau
(les mains en l’air miment le vol)
Nage nage petit poisson
(les deux mains jointes miment la nage d’un poisson)
Petit moulin a bien tourné
(la main droite tourne autour de la main gauche)
Petites mains ont bien frappé
(on tape dans les mains)
Petit oiseau a bien volé
(les mains en l’air miment le vol)
Petit poisson a bien nagé
(les deux mains jointes miment la nage d’un poisson)

 * 

Le petit lapin

Un petit lapin est au centre de la ronde et les danseurs tournent autour de lui en chantant :
Mon petit lapin a bien du chagrin
Il ne saute plus, ne danse plus dans mon jardin
Puis la ronde s’arrête et les danseurs poursuivent la chanson en frappant dans leurs mains, tandis que le petit lapin se met à sauter au centre
Saute, saute, saute, mon petit lapin
Et va-vite embrasser quelqu’un
Sur cette invitation, le petit lapin choisit un (ou une) des danseurs, l’embrasse et celui-ci le remplace dans le rôle du lapin au centre de la ronde.

 *

Trois chinois et une contrebasse

Trois chinois et une contrebasse
Chantent ensemble dans la rue et ils agacent.
Un policier arrive et leur dit en face :
” Il faut chanter ensemble à voix basse. „

A
Tras chanas at ana cantrabass
Chanta ansanbla dans la ra at al agaça
An palaca arrava a la da an faca
Al fat chanta ansambla à va bassa

E
Tres chenes et ene centrebeuss
Chentent ensemble de le re et el egecent
En pelecer errevent et ler det en fece
El fe chenter ensemble e vex besse

I
Tris chinis et ini cintribiss
Chintint insimbli dins li ri it ils igicint
in pilicir irrivint it lir dit in fici
Il fit chintir insimbli i vix bissi
O
Tros chonos ot ono controboss
Chontont onsomblo dons lo ro ot ols ogocont
On polocor orrovont ot lor dot on foco
Ol fot chontor onsomblo o vox bosso
U
Trus chunus ut unu cuntrubuss
Chuntunt unsumblu duns lu rue ut uls ugucut
Un pulucur urruvu ut lur dut un fuce
Ul fut chuntur unsumblu u vux bussu

Trois jeunes tambours

Trois jeunes tambours s’en revenaient de guerre
Trois jeunes tambours s’en revenaient de guerre
Et ri et ran, ran pa ta plan
S’en revenaient de guerre

La fille du roi était à sa fenêtre
La fille du roi était à sa fenêtre
Et ri et ran, ran pa ta plan
Était à sa fenêtre

Joli tambour, donnez-moi votre rose
Joli tambour, donnez-moi votre rose
Et ri et ran, ran pa ta plan
Donnez-moi votre rose

Fille du roi, donnez-moi votre cœur
Fille du roi, donnez-moi votre cœur
Et ri et ran, ran pa ta plan
Donnez-moi votre cœur

Joli tambour, demandez à mon père
Joli tambour, demandez à mon père
Et ri et ran, ran pa ta plan.
Demandez à mon père

Sire le roi, donnez-moi votre fille
Sire le roi, donnez-moi votre fille
Et ri et ran, ran pa ta plan
Donnez-moi votre fille

Joli tambour, tu auras donc ma fille
Joli tambour, tu auras donc ma fille
Et ri et ran, ran pa ta plan
Tu auras donc ma fille

*

Vive la rose et le lilas

Mon ami me délaisse,
Ô gai, vive la rose,
Mon ami me délaisse,
Ô gai, vive la rose,
Je ne sais pas pourquoi,
Vive la rose et le lilas,
Je ne sais pas pourquoi,
Vive la rose et le lilas.

Il va-t-en voir une autre,
Ô gai, vive la rose,
Il va-t-en voir une autre,
Ô gai, vive la rose,
Qui est plus riche que moi,
Vive la rose et le lilas,
Qui est plus riche que moi,
Vive la rose et le lilas.

On dit qu’elle est plus belle,
Ô gai, vive la rose,
On dit qu’elle est plus belle,
Ô gai, vive la rose,
Je n’en disconviens pas,
Vive la rose et le lilas,
Je n’en disconviens pas,
Vive la rose et le lilas.

On dit qu’elle est malade,
Ô gai, vive la rose,
On dit qu’elle est malade,
Ô gai, vive la rose,
Peut-être elle en mourra,
Vive la rose et le lilas,
Peut-être elle en mourra,
Vive la rose et le lilas.

Et si elle meurt dimanche,
Ô gai, vive la rose,
Et si elle meurt dimanche,
Ô gai, vive la rose,
Lundi on l’enterrera,
Vive la rose et le lilas,
Lundi on l’enterrera,
Vive la rose et le lilas.

Mardi il reviendra m’ voir,
Ô gai, vive la rose,
Mardi il reviendra m’ voir,
Ô gai, vive la rose,
Mais je n’en voudrai pas,
Vive la rose et le lilas,
Mais je n’en voudrai pas,
Vive la rose et le lilas.

*

Ah ! Tu sortiras biquette

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher le chien
On envoie chercher le chien
Afin de mordre Biquette
Afin de mordre Biquette
Le chien ne veut pas, mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher le loup
On envoie chercher le loup
Afin de manger le chien
Afin de manger le chien
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher l’bâton
On envoie chercher l’bâton
Afin d’assommer le loup
Afin d’assommer le loup
Le bâton n’veut pas battre le loup
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher le feu
On envoie chercher le feu
Afin de brûler l’bâton
Afin de brûler l’bâton
Le feu n’veut pas brûler le bâton
Le bâton n’veut pas battre le loup
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher de l’eau
On envoie chercher de l’eau
Afin d’éteindre le feu
Afin d’éteindre le feu
L’eau ne veut pas éteindre le feu
Le feu ne veut pas brûler le bâton
Le bâton n’veut pas battre le loup
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette,
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher le veau
On envoie chercher le veau
Afin de boire toute l’eau
Afin de boire toute l’eau
Le veau n’veut pas boire toute l’eau
L’eau ne veut pas éteindre le feu
Le feu ne veut pas brûler le bâton
Le bâton n’veut pas battre le loup
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette,
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher l’boucher
On envoie chercher l’boucher
Afin de tuer le veau
Afin de tuer le veau
Le boucher n’veut pas tuer le veau
Le veau ne veut pas boire toute l’eau
L’eau ne veut pas éteindre le feu
Le feu ne veut pas brûler le bâton
Le bâton n’veut pas battre le loup
Le loup ne veut pas manger le chien
Le chien ne veut pas mordre Biquette
Biquette veut pas sortir des choux

Refrain :
Ah ! tu sortiras, Biquette, Biquette
Ah ! tu sortiras de ces choux-là

On envoie chercher le diable
On envoie chercher le diable
Afin d’emporter l’boucher
Afin d’emporter l’boucher
Le diable veut bien emporter l’boucher
Le boucher veut bien tuer le veau
Le veau veut bien boire toute l’eau
L’eau veut bien éteindre le feu
Le feu veut bien brûler le bâton
Le bâton veut bien battre le loup
Le loup veut bien manger le chien
Le chien veut bien mordre Biquette
Biquette veut bien sortir des choux

Refrain :
Ah ! Tu es sortie, Biquette, Biquette
Ah ! Tu es sortie de ces choux-ci

Refrain :
Ah ! Tu es sortie, Biquette, Biquette
Ah ! Tu es sortie de ces choux-ci

*

As-tu vu la vache

As-tu vu la vache
Qui avait les yeux bleus ?
Toujours à la tache
Elle faisait d’son mieux
Avec sa petite queue nature
Terminée par un plumet
Elle battait la mesure
Pendant qu’les oiseaux chantaient
Et les bœufs, et les bœufs
Et les bœufs aimaient ma vache
Mais ma vache, mais ma vache
N’en aimait aucun d’eux
Elle aimait un taureau
Olé olé
Qu’elle avait vu à Bilbao
À la foire aux bestiaux
C’était un fort, c’était un gros
C’était un beau taureau costaud
Olé olé

 *

Le petit lézard

Le petit lézard
qui se lève tard
à midi passé
vient pour déjeuner
AVEC
un pain rond
quatre saucissons
du vin rouge
du vin blanc
Ah ! Qu’il est content

*

Publié par online-litterature

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: