Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Donizetti

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...


Donizetti

 

Domenico Gaetano Maria Donizetti est un compositeur italien né à Bergame le 29 novembre 1797 et mort dans la même ville le 8 avril 1848.

Bien que son répertoire de compositeur très prolifique comprenne un grand nombre de genres, dont de la musique religieuse, des pièces pour quatuor à cordes et œuvres orchestrales, il est surtout célèbre pour ses opéras.

Héritier de Rossini, rival de Bellini, précurseur de Verdi, Donizetti fait partie avec eux des principaux compositeurs italiens du XIXe siècle. Il marque la naissance de la musique romantique italienne illustrée par son opéra  : Lucia di Lammermoor, chef-d’œuvre du belcanto dont le succès « ne s’est jamais démenti ».

En trente ans de carrière, Donizetti est l’auteur de 71 opéras, 13 symphonies, 18 quatuors, 3 quintettes, 28 cantates, 115 autres compositions religieuses, sans compter un nombre important d’autres pièces de musique de chambre, d’oratorios et « pièces de salon », ce qui en fait un des compositeurs les plus prolifiques du XIXe siècle.

Maria Estuardo : http://www.epdlp.com/clasica.php?id=2859

Lucrecia Borgia : http://www.epdlp.com/clasica.php?id=2858

Linda de Chamonix : http://www.epdlp.com/clasica.php?id=204

Enrique de Borgoña : http://www.epdlp.com/clasica.php?id=2857

Opéras
1816–1819

    Il Pigmalione (composé en 1816 ; créé le 13 octobre 1960 au Teatro Donizetti, Bergamo)
Enrico di Borgogna (créé le 14 novembre 1818 au Teatro San Luca à Venise)
Una follia (créé le 17 décembre 1818 au Teatro San Luca à Venise) – partition perdue –

1820–1824

    Le nozze in villa (créé vers 1821 au Teatro Vecchio à Mantoue)
Il falegname di Livonia, ossia Pietro il grande (créé le 26 décembre 1819 au Teatro San Samuele à Venise)
Zoraida di Granata (créé le 28 janvier 1822 au Teatro Argentina à Rome, puis dans une version révisée le 7 janvier 1824 au Teatro Argentina à Rome)
La zingara (créé le 12 mai 1822 au Teatro Nuovo à Naples)
La lettera anonima (créé le 29 juin 1822 au Teatro del Fondo à Naples)
Chiara e Serafina ossia I pirati (créé le 26 octobre 1822 au Teatro alla Scala à Milan)
Alfredo il grande (créé le 2 juillet 1823 au Teatro San Carlo à Naples)
Il fortunato inganno (créé le 3 septembre 1823 au Teatro Nuovo à Naples)
L’ajo nell’imbarazzo (créé le 4 février 1824 Teatro Valle à Rome)
Emilia di Liverpool (créé le 28 juillet 1824 au Teatro Nuovo à Naples)

1825–1829

    Alahor in Granata (créé le 7 janvier 1826 au Teatro Carolino à Palerme)
Don Gregorio (version révisée de L’ajo nell’imbarazzo créée le 11 juin 1826 au Teatro Nuovo à Naples)
Elvida (créé le 6 juillet 1826 au Teatro San Carlo à Naples)
Gabriella di Vergy4 (composé en 1826 et révisé en 1838 mais non représenté ; créé dans une version posthume entièrement révisée sous le titre Gabriella le 29 novembre 1869 au Teatro San Carlo à Naples)
Olivo e Pasquale (créé le 7 janvier 1827 au Teatro Valle à Rome, puis dans une version révisée le 1er septembre 1827 au Teatro Nuovo à Naples)
Otto mesi in due ore, ossia Gli esiliati in Siberia (créé le 13 mai 1827 au Teatro Nuovo à Naples, puis dans une version révisée en 1833 à Livourne)
Il borgomastro di Saardam (créé le 19 août 1827 au Teatro del Fondo à Naples)
Le convenienze teatrali (créé le 21 novembre 1827 au Teatro Nuovo à Naples)
L’esule di Roma, ossia Il proscritto (créé le 1er janvier 1828 au Teatro San Carlo à Naples)
L’eremitaggio de Liwerpool (version révisée de Emilia di Liverpool, créée le 8 mars 1828 au Teatro Nuovo à Naples)
Alina, regina di Golconda (créé le 12 mai 1828 au Teatro Carlo-Felice à Gênes, puis dans une version révisée le 10 octobre 1829 au Teatro Valle à Rome)
Gianni di Calais (créé le 2 août 1828 au Teatro del Fondo à Naples)
Il paria (créé le 12 janvier 1829 au Teatro San Carlo à Naples)
Il giovedi grasso, ossia il nuovo Pourceaugnac (créé le 26 février 1829 au Teatro del Fondo à Naples)
Elisabetta al castello di Kenilworth (créé le 6 juillet 1829 au Teatro San Carlo à Naples)

1830–1834
Page de garde de la partition de L’elisir d’amore

    I pazzi per progetto (créé le 6 février 1830 au Teatro San Carlo à Naples)
Il diluvio universale (créé le 28 février 1830 au Teatro San Carlo à Naples, puis dans une version révisée le 17 janvier 1834 au Teatro Carlo Felice à Gênes)
Imelda de’ Lambertazzi (créé le 5 septembre 1830 au Teatro San Carlo à Naples)
Anna Bolena (créé le 26 décembre 1830 au Teatro Carcano de Milan)
Le convenienze ed inconvenienze teatrali ou Viva la mamma (version remaniée de Le convenienze teatrali créée le 20 avril 1831 au Teatro Canobbiana à Milan)
Gianni di Parigi (composé en 1831 ; créé le 10 septembre 1839 au Teatro alla Scala à Milan)
Francesca di Foix (créé le 30 mai 1831 au Teatro San Carlo à Naples)
La romanzesca e l’uomo nero (créé le 18 juin 1831 au Teatro del Fondo à Naples) – livret perdu –
Fausta (créé le 12 janvier 1832 au Teatro San Carlo à Naples)
Ugo, conte di Parigi (créé le 13 mars 1832 au Teatro alla Scala à Milan)
L’elisir d’amore (créé le 12 mai 1832 au Teatro Canobbiana à Milan)
Sancia di Castiglia (créé le 4 novembre 1832 au Teatro San Carlo à Naples)
Il furioso all’isola di San Domingo (créé le 2 janvier 1833 au Teatro Valle à Rome)
Parisina (créé le 17 mars 1833 au Teatro della Pergola à Florence)
Torquato Tasso (créé le 9 septembre 1833 au Teatro Valle à Rome)
Lucrezia Borgia (créé le 26 décembre 1833 au Teatro alla Scala à Milan, puis dans une version révisée le 11 janvier 1840 au Teatro alla Scala à Milan)
Rosmonda d’Inghilterra (créé le 27 février 1834 au Teatro della Pergola à Florence)
Buondelmonte (version censurée de Maria Stuarda créée le 18 octobre 1834 au Teatro San Carlo à Naples)
Gemma di Vergy5 (créé le 26 décembre 1834 au Teatro alla Scala à Milan)

1835–1839

    Marino Faliero (créé le 12 mars 1835 au Théâtre-Italien à Paris)
Lucia di Lammermoor (créé le 26 septembre 1835 au Teatro San Carlo à Naples)
Maria Stuarda (version originale créée le 30 décembre 1835 au Teatro alla Scala à Milan)
Belisario (créé le 4 février 1836 au Teatro La Fenice à Venise)
Il campanello di notte (créé le 1er juin 1836 au Teatro Nuovo à Naples)
Betly, ossia la capanna svizzera (créé le 21 août 1836 au Teatro Nuovo à Naples, puis dans une version révisée le 29 septembre 1837 au Teatro del Fondo à Naples)
L’assedio di Calais (créé le 19 novembre 1836 au Teatro San Carlo à Naples)
Pia de’ Tolomei (créé le 18 février 1837 au Teatro Apollo à Venise, puis dans des versions révisées le 31 juillet 1837 à Sinigaglia et le 30 septembre 1838 au Teatro San Carlo à Naples)
Roberto Devereux (créé le 28 octobre 1837 au Teatro San Carlo à Naples)
Maria de Rudenz (créé le 30 janvier 1838 au Teatro La Fenice à Venise)
Poliuto (composé en 1838 mais interdit par la censure napolitaine; créé en version française sous le titre Les Martyrs le 10 avril 1840 à l’Opéra de Paris ; création de la version italienne le 30 novembre 1848 au Teatro San Carlo à Naples)
Lucie de Lammermoor (version révisée en français de Lucia di Lammermoor créée le 6 août 1839 au Théâtre de la Renaissance à Paris)
Le Duc d’Albe (composé en 1839 mais non représenté ; créé dans une version italienne posthume sous le titre Il duca d’Alba le 22 mars 1882 au Teatro Apollo à Rome)
La Fille du régiment (créé le 11 février 1840 à l’Opéra-Comique à Paris)
L’Ange de Nisida (composé en 1839 mais non représenté)

1840–1845

    La Rinegata (version censurée de Lucrezia Borgia créée le 31 octobre 1840 au Théâtre-Italien de Paris)
La Favorite (version révisée L’Ange de Nisida créée le 2 décembre 1840 à l’Opéra de Paris)
Adelia (créé le 11 février 1841 au Teatro Apollo à Rome)
Rita ou le Mari battu (composé en 1841 ; créé de façon posthume le 7 mai 1860 à l’Opéra-Comique)
Maria Padilla (créé le 26 décembre 1841 au Teatro alla Scala à Milan)
Linda di Chamounix (créé le 19 mai 1842 au Kärntnertortheater à Vienne, puis dans une version révisée le 17 novembre 1842 au Théâtre-Italien de Paris)
Leonora di Guzman (version italienne censurée de La Favorite créée à Padoue en 1842, puis dans une version révisée sous le titre Elda ossia La favorita le 16 août 1843 au Teatro alla Scala à Milan)
Don Pasquale (créé le 3 janvier 1843 au Théâtre-Italien à Paris)
Maria di Rohan (créé le 5 juin 1843 au Kärntnertortheater à Vienne)
Dom Sébastien, roi de Portugal (créé le 13 novembre 1843 à l’Opéra de Paris, puis dans une version révisée le 6 février 1845 au Kärntnertortheater à Vienne)
Caterina Cornaro, ossìa La Regina di Cipro (créé le 18 janvier 1844 au Teatro San Carlo à Naples, puis dans une version révisée en février 1845 à Parme)

Publié par

A ne pas manquer :

  • Johannes BrahmsJohannes Brahms   Johannes Brahms [joːˈhanəs ˈbʁaːms] (né le 7 mai 1833 à Hambourg, mort le 3 avril 1897 à Vienne) est un compositeur, pianiste et chef d'orchestre allemand. Johannes […]
  • Camille Saint-SaënsCamille Saint-Saëns   Dix poèmes (Camille Saint Saëns) - livre audio   *** Camille Saint-Saëns, né à Paris le 9 octobre 1835 et mort à Alger le 16 décembre 1921, est un […]
  • Piotr Ilitch TchaïkovskiPiotr Ilitch Tchaïkovski   Piotr Ilitch Tchaïkovski (en russe : Пётр Ильич ЧайковскийPrononciation), orthographié aussi Tchaïkovsky, est un compositeur russe de l’ère romantique né le 25 […]
  • Giuseppe VerdiGiuseppe Verdi Giuseppe Fortunino Francesco Verdi est un compositeur romantique italien, né le 10 octobre 1813 à Roncole et mort le 27 janvier 1901 à Milan. Son œuvre, composée essentiellement […]
  • Carl Maria von WeberCarl Maria von Weber Carl Maria Friedrich Ernest von Weber est un compositeur allemand de musique romantique né le 18 novembre 17862 à Eutin, près de Lübeck, et mort le 5 juin 1826 à Londres. Il […]
  • Franz SchubertFranz Schubert     Franz Peter Schubert est un compositeur autrichien né le 31 janvier 1797 à Lichtenthal, l'un des quartiers du neuvième arrondissement de Vienne, et mort dans […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: