Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Edmond Michon – La nuit règne

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...


Edmond MichonEdmond Michon – La nuit règne

 

La nuit règne quand il sort de chez lui et part au travail. La presse l’attend impatiente de poursuivre son œuvre commencée avec son prédécesseur, celui de l’équipe de nuit. Une vieille complicité de plusieurs années. Un bruit. Des odeurs. Des automatismes. Elle dépose ses enfants à la garderie et se dépêche de rejoindre la blanchisserie. Ce n’est pas une petite boîte. Elle s’occupe de linge sous toutes ses formes du CHU juste à côté. D’habitude, chaque établissement hospitalier a sa blanchisserie, mais celle-ci. Il quitte son studio le matin de bonne heure, dépose sa voiture au parking du RER, puis prend le métro, un autre RER, un quart d’heure à pied et le boulot, il est chaudronnier. Un CDI. Total du trajet 1h 45. La boîte est bien gérée. Le temps et son rythme fou. Le travail, sa fatigue, mais ses liens sociaux aussi et le sentiment d’appartenance. Bien sûr, un pion de l’échiquier. Mais ces regards qui te disent qui tu es, car ce sont les mêmes regards, la même fatigue et dans sa branche, la création, la production d’une marchandise, d’un service rendu.

L’homme et la femme travaillent, individus sociaux
Car ils créent une famille en faisant leur boulot.
Et les maîtres du jeu appliquent leur stratégie,
Ont-ils au moins pensé que les pièces prendraient vie ?

Nous savons, nous savons que sans les salariés le Capital n’est rien. Mais nous savons aussi, par expérience et preuves à l’appui, que les salariés sans le Capital sont tout ! La SCOP est une étape, après l’autonomie totale ! Le combat est inégal, un empire contre un petit groupe de courageux, mais le ramoneur de « rien du tout » amoureux de la frêle bergère n’ont-ils pas vaincu, grâce à leurs convictions et grâce à leur amour ce gigantesque robot, et ce roi prétentieux au château démesuré ? Et la réalité est là, les SCOP poussent comme des champignons et leurs résultats que des entreprises similaires du privé ! Les femmes et les hommes travaillent de leurs mains ou non, mais créent des liens. Ils deviennent peu à peu des expériences, des habitudes, des traditions, des richesses qui appartiennent à leurs créateurs, les salariés, mais aussi à une branche, à un village, à une région et créent une flamme tenace là où le puissant veut la brume !

Et le travail humain, richesse incontestée
N’a pas besoin de maître pour pouvoir faire ses preuves.
Autonomes, peu, trop peu, le mot Egalité
Permet de réfléchir à toutes ses épreuves.

Et du cerveau humain, apparaissent des idées,
Qui peuvent faire espérer une autre répartition
Des richesses du monde, de nouvelles fonctions
Et notre Humanitude est notre Humanité !

Et dans ce marécage que surveillent des tourelles,
Des foyers voient le jour, beaux vols de tourterelles,
Qui partent vers le Monde apporter vos messages
Pour construire l’avenir basé sur le courage !

Edmond Michon, tous droits réservés

Publié par

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: