Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Fragmentarium de Valeriu BUTULESCU – suite 5

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...


Retour, page 1

401

Il y a des marionnettes qui tirent leurs propres ficelles.

402

Par l’amour, on ne meurt pas. On naît.

403

Nous sommes comme des nuages. On augmente, jusqu’au brisement.

404

Il y a des conneries extrêmement complexes, que seuls les sages peuvent commettre.

405

Certaines personnes devraient vivre plusieurs vies, pour pouvoir complètement payer la peine.

406

Si la vie est apparue par hasard, y a-t-il des raisons de lui trouver une signification?

407

L’art n’est pas comme la montagne. Méfiez-vous des chemins balisés.

408

Pauvres dinosaures. Disparus, bien qu’ils étaient si grands.

409

Tout vêtement à sécher croit lutter contre le vent.

410

Je savais que la vie était chère. À l’hôpital, j’ai réalisé que la mort coûte plus cher.

411

Comme les timbres, on devient précieux, en vieillissant.

412

Essayez de définir « rien ». Vous aurez besoin de beaucoup de mots.

413

Ils me foulent aux pieds. Je suis leur homme de base.

414

Après un certain temps, on commence à faire la confusion entre ce qui n’a pas été et ce qui pourrait être.

415

C’est pas la mort des êtres chers qui nous rompt, mais leur mémoire.

416

Les abeilles drones ne restent pas les bras croisés. Elles organisent la production de miel.

417

Quand d’autres sombrent, on semble s’éléver.

418

De la contradiction des mains surgissent les applaudissements.

419

Je rêve d’une discussion en privé. Avec l’humanité.

420

Les montagnes sont hautes, mais la modestie de la plaine nous nourrit.

421

Ils ont quitté le village, pour pouvoir jouer dans la ville, la vie des paysans.

422.

Le fait que nous vivons n’est pas toujours une preuve de notre existence.

423

Celui qui fabrique des ombres a besoin, lui aussi, de lumière.

424

J’aimerai mon prochain. Mais il faudra rester un peu plus loin.

425

Dans la ville, beau temps. Au pays, la sécheresse.

426

On peut voir une étoile à travers le trou de serrure. C’est ce qu’on appelle point de vue.

427

Ne pas dépeindre l’altruisme avec l’argent des autres.

428

Combien vaut l’immortalité, sur une planète mortelle?

429

Les livres trop volumineux inspirent le respect, mais souvent ils ne sont pas lus.

430

Je veux voir un Pygmalion de  la sculpture moderne.

431

Les premiers sourds seront ceux qui sonnent la cloche.

432

Oh, si les sirènes avaient autant de savoir que les marins d’Ulysse ont de cérumen!

433

Moi aussi, je suis la fille de l’océan – dit la flaque d’eau.

434

Les champignons comestibles souffrent de complexe d’infériorité?

435

Certains vont à l’église, en espérant que Dieu vérifie la présence.

436

Très doux, le fardeau des cadeaux.

437

L’éloge sans raison est une calomnie.

438

L’immortalité peut prendre la forme d’une éternelle agonie.

439

Ceux qui bronzent sur la plage et ceux qui rassemblent le foin sont liés par la même pensée: qu’il fasse beau temps.

440

La consolation de la fraction algébrique. Elle est infinie, avant de cesser d’exister.

441

La vie est un relais. On peut gagner la course dans une autre génération.

442

Certains meurent,  encore vivants, d’autres vivent après la mort.

443

Politiciens, jouez à la loterie! Le destin peut officiellement vous sourire.

444

On distingue deux types de sanction: de la mort et de la vie.

445

Je ne crains pas l’échec. Désolé pour ceux que je vais écraser.

446

Les dieux ont quelque chose d’humain. Ils aiment les offrandes.

447

La Tour de Pise. Il faut s’incliner, pour devenir célèbre.

448

Quels indiscrets ! certains écrivains lisent les livres des autres.

449

Les gens étaient devenus si instruits, qu’ils se battaient pour un livre.

450

Le cerf-volant ne doit pas rire de la chaîne. Elle le détient, mais elle le lève, aussi.

451

Les bons temps. Qu’il est jeune et vigoureux, le vieux du village!

452

La bêtise est moins dense que l’intelligence. Par conséquent, elle est toujours au-dessus.

453

Lorsque le banquier dit: „o, tempora”, soit sûr qu’il pense au profit.

454

La longévité des plantes. Elles savent se faire tourner.

455

Lorsque la matière perd son énergie interne, elle devient solide.

456

Celui qui retarde la réponse risque d’oublier la question.

457

Si tu veux détruire un segment, il ne faut pas le frapper avec la hache. Tu auras devant toi, deux segments.

458

En cas de naufrage, les optimistes se noient les derniers.

459

Le cœur est comme le vent. Il existe, tant qu’il bat.

460

La grenouille parvenue à la ville est appelée batracien.

461

Dieu est composé de ce que l’humanité ne comprend pas. Par conséquent, il est de plus en plus, petit.

462

J’ai vécu pendant un certain temps dans l’âme d’une femme. Grande aglomération.

463

La cité était si précaire, que les ennemis craignaient de l’assiéger.

464

La cendre défie le feu.

465

Chaque fois qu’il débarquait, il redevenait athée.

466

Ne pas demander au Soleil de vous expliquer le mystère de la nuit.

467

Le marais t’oblige à une profonde étude.

468

La faucille recouvre le vertu du blé. De durables mauvaises herbes triomphent sur les chaumes.

469

Certains organismes absorbent la lumière. La soif de lumière les rend moins visibles.

470

Les parasites épanouissent même sur ls blessure de l’arbre.

471

Nous avons l’habitude de penser que les météorites vivent très peu.. Pour nous, ils sont nés au moment de commencer à brûler.

472

Certains deviennent célèbres, en citant toujours sans mettre entre guillemets.

473

Le scintillement du diamant. Une forme de rejeter  la lumière.

474

Une épée descend beaucoup plus difficilement qu’elle monte.

475

Le ver creuse son temple d’éternité dans une poire.

476

Après un certain temps, la rouille devient une couche de protection.

477

Un vampire saturé peut devenir un honorifique donneur de sang.

478

Patience. Aucune plante ne pleure pendant la sécheresse.

479

Le meilleur chien est le mauvais.

480

La poésie est comme le halo d’étoile. Il augmente, quand il est vu à travers le prisme d’une larme.

481

Il y a une critique de la critique, également critiquée, de temps en temps.

482

Le vase. L’échafaudage de cristal, pour les fleurs.

483

C’est naturel de se tenir derrière moi. Ils sont mes défenseurs.

484

Hypocrisie. On peint les cercueils seulement à l’extérieur.

485

Souvent, seule l’obscurité nous apprend à apprécier la réelle valeur de la lumière.

486

Nous sommes prêts à tout offrir, lorsque nous avons gardé à peu près rien.

487

Un tram déraillé se croit indépendant.

488

Les femmes hésitent pendant le soir et, le matin, elles promettent. Les hommes, au contraire.

489

L’art avec les plus adeptes reste, pourtant, l’art culinaire.

490

Lorsque les ânes commencent à roter, les rossignols se taisent.

491

L’homme a trouvé beaucoup d’amis parmi les animaux, en général non comestibles.

492

Le bonheur absolu est basé sur une crise aiguë d’idéaux.

493

L’arbre du bonheur. Ses fruits ne sont pas descendus à l’aide des pierres.

494

L’état d’affirmation du luciole. L’environnement le plus obscure possible.

495

Ne riez pas de zéro. Il est le roi des nombres négatifs.

496

Tristes,  les mathématiques des destins. Bruno eu la fin en feu, et les papes se promenent en avion.

497

Le bloc. Beaucoup de destins se chevauchent.

498

Devant un moderne gilet, chaque mouton se sent complexé.

499

La règle endormie nait des exceptions.

500

Arc en ciel. Superbe, la lumière au cours de sa décomposition.

suite, page 6

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: