Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Francine Fortier Alberton – Poèmes

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...


Francine Fortier Alberton

Francine Fortier Alberton

Francine Fortier Alberton

À pas hésitants
L’enfant devient grand
Il trébuche, il tombe
Mais il avance sur la route
Remplie de doutes
Il hésite, il tombe
Mais il s’élance en courant
À travers champs
La main par devant
Il désire voir s’envoler
De beaux cerfs-volants
Il espère attraper
Des ballons de toutes les couleurs
S’accrocher
Aux étoiles


Il connait la peur
Mais il ferme les yeux
La douceur
En lui, il rêve
Le ciel est bleu
Parfois en lui la colère
Les cauchemars
Mais il espère
Plus tard
Il sera grand

L’enfant possède le plus beau présent
Sa capacité de vivre dans le moment
Présent
Il nous en souhaite tout autant
Une bonne et douce fin de journée

Francine Fortier Alberton

*

La vie pour moi ne ressemble pas tellement
Aux flots
D’un océan au repos
Mais la vie avec le temps qui passe
Fait descendre dans mon dedans
Le silence qui efface
Certains mots en trop

Je ne sais pas pourquoi,
Mais autrefois
Je n’aimais pas le dimanche
Aujourd’hui, en moi
S’apprivoise l’absence
De bruits inutiles. À moi
De me recueillir
À moi
D’accueillir
Chaque journée
Chaque nuit

J’apprends avec le temps qui passe

Que toujours
Je suis chez moi
La maison est petite,
Mais belle
Et il y aura encore pour moi
Des morceaux de ciel
Un soleil
Des nuages

La mer est immense

Francine Fortier Alberton

*
Dans la rosée d’un soir
Une chanson
Elle composa.
L’espace d’un instant
Une image ressurgit
Sans trop savoir pourquoi
Elle le revit
Marcher seul le cœur lacéré
Meurtri
Sur la plage.
Elle voulait tellement
Le consoler
Lui faire oublier le ciel décoloré
Lui faire découvrir un nouveau rivage
Elle espérait tout autant
L’accompagner
Dans ce long périple, mais
Jamais
Il ne se confia vraiment
Sur ce qui l’habitait en dedans.
Malgré tout, elle chanta
Tous les maux qu’elle puisa
Au fond de ses yeux délavés
D’avoir trop pleuré.
Malgré tout, elle chanta
… pour lui …
Pour elle
…Sur lui…
Sur elle

FFA 00051195

Pourquoi tant de mots durs
Pourquoi tant d’amertume
Lutter toute une vie contre la violence.
Pourquoi taire toute cette misère
Qui se terre
Partout sur notre terre.
Il y a trop de blessures dans l’enfance
Pour laisser les cœurs purs déchirés
Sans tendre la main
Sans assécher les pleurs
Sans donner un peu de soi …
À l’intérieur de chacun de nous vacille une lumière
Blanche ou bleue ou …
Elle se dépose au creux de chaque cœur malheureux…
Pourquoi détourner le regard
Pourquoi ignorer les yeux hagards
Non … pas l’oubli …
Non … pas le trou noir …

FFA 00051195

 

 S’aimer …

L’amour préserve l’humanité
De la sécheresse du cœur
S’aimer par le don de soi

S’aimer encore
S’aimer par le souci de l’autre
Donner la main à un autre homme

Aimer c’est partager ce que l’on est
S’aimer dans la souffrance
Comme dans la joie

Aimer c’est consoler l’enfant, le vieillard
Aimer c’est bercer la mort
Chanter la guérison

Aimer c’est apprivoiser la solitude
Aimer c’est apaiser les pleurs
Du ciel zébré de blessures

Aimer c’est trouver un soleil
Doré malgré les orages
C’est respecter la vie

Aimer c’est comprendre sans mots inutiles
Aimer c’est accepter dans la différence
Ne pas écorcher le silence

S’aimer c’est offrir un bouquet d’éclats de rire
Aimer c’est cueillir la plus belle fleur
Pour retenir des pleurs

FFA00051195

Francine Fortier Alberton, Québec, Canada

 

Publié par

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: