Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

J’entendais (Georges De Porto-Riche)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...


Georges de Porto-Riche

Georges de Porto-Riche

 

 

Georges de Porto-Riche

 

„J’entendais; vos amis m’ont traité sous vos yeux
De poète sans gloire et d’homme sans aïeux.
C’est vrais, je ne suis rien : mais né parmi les rustres,
J’ai senti, j’ai souffert comme les plus illustres.
Demain, de vos amis qui donc se souviendra?
Tous ces gens-là feront, quand la mort les prendra,
Des crânes inconnus et des cendres vulgaires.
Je compterai plus tard si je ne compte guères.
Passent les mauvais jours de honte et de rancoeur!…
J’aurai peut-être un nom dans l’histoire du coeur”

A ne pas manquer :

  • La prière (Alphonse de Lamartine)La prière (Alphonse de Lamartine)   Alphonse de Lamartine   Le roi brillant du jour, se couchant dans sa gloire, Descend avec lenteur de son char de victoire. Le nuage éclatant qui le cache à […]
  • Le loup moraliste (Voltaire)Le loup moraliste (Voltaire)   Voltaire   Un loup, à ce que dit l’histoire, Voulut donner un jour des leçons à son fils, Et lui graver dans la mémoire, Pour être honnête loup, de beaux […]
  • Georges de Porto-RicheGeorges de Porto-Riche    J'entendais; vos amis m'ont traité sous vos yeux (Georges De Porto-Riche) Je dois la voir, demain peut-être. (Georges De Porto-Riche) Longtemps après (Georges de […]
  • Clair de lune (Guy De Maupassant)Clair de lune (Guy De Maupassant)       Guy De Maupassant   Il portait bien son nom de bataille, l'abbé Marignan. C'était un grand prêtre maigre, fanatique, d'âme toujours […]
  • Adieu (Alphonse de Lamartine)Adieu (Alphonse de Lamartine)   Alphonse de Lamartine   Oui, j'ai quitté ce port tranquille, Ce port si longtemps appelé, Où loin des ennuis de la ville, Dans un loisir doux et […]
  • Longtemps après. (Georges De Porto-Riche)Longtemps après. (Georges De Porto-Riche) Georges De Porto-Riche Et c'est ainsi que nonchalant, Vers la mort qui m'aime et que j'aime, Je m'achemine en désolant Les gens, les choses et moi-même, Oh sois plus […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: