Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Les mangeurs de lotos… (Alfred Tennyson)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...


Alfred Tennyson

Alfred Tennyson

 

Alfred Tennyson

 

*
«Allez, courage ! » fit Ulysse ; puis il leur désigna la terre :
«Ce flot ascendant, leur dit – il, est tout prêt
De nous porter vers la grève…»

*
Dans l‘après-midi, ils accostèrent à une terre
Où l’après-midi, nuit & jour, hantait l’air…
Et d‘un e côte, jusqu’à l’autre – ô contrée calme & délétère –
Tressaillaient les brises de mer,
Comme des hommes rêvant à d’étranges
Et inquiétants mystères…
Or, là-haut, trônait l’astre lunaire,
Sorte d’œil blanc, loin au-dessus de la vallée-et, telle une volute à l’envers,
S’écoulait la rivière, frêle en son lit d’argent :
Qui le long du coteau, tombant et s’arrêtant
Tombant et s‘arrêtant, y glissait doucement…

Ô terre de rivières ! – d’aucunes pareilles à des volutes à l’envers,
Comme d’oublieuses traînes de mariées,
S’échevelaient de mont en val ;
Mais d’autres, en d’éclatants jeux d’ombre & de lumière,
S’effondraient, léthargiques, en contrebas,
Où elles se muaient en voile d’écume…
Et eux, les Marins, s’approchant de la grève,
Ils les virent, ces rivières, de l’intérieur des terres,
Fluer vers la mer ; et là – haut,
Ces trois sommets,
Ô pinacles d’éternelle blancheur !

Qui s’élevaient,
Et restaient figés, là – bas,
Hiératiques et glacés,
Et couronnés, à la brune,
D’une auréole pourprée ; et , perlés d’eau de pluie-
S’élançaient ces pins sombres,
Vers le haut du coteau;
Loin, loin au- dessus des fourrés ensauvagés.
Et Phébus, enflammé, au – delà s’effondrait
Dans l’Ouest rougeoyant ; et là – bas,
Par mille percées à travers monts,
S’entrevoyait le vallon, loin à l’intérieur des terres ;
Et la blonde colline, aussi,
Bordée de maints palmiers…
Et des vaux, & des prés tortueux ;
Semés, tout le long,
De tiges de galanga ! Ô terre de splendeurs,
Où toute chose, nuit et jour,
Semblait toujours la même !
Mais alors, tout autour de la nef,
Leurs faces pâles, sombres & pâles dans ce crépuscule rougeoyant,
Ils arrivèrent, tristes & accueillants,
Les Mangeurs de Lotos aux doux yeux de sommeil..

Et de la tige enchantée,
Maints rameaux portaient – ils,
Tout gorgés de fleurs & de fruits ; et d’en offrir, à chacun d’entre eux,
Mais quiconque y goûtait, aussitôt divaguait…
Et la vague, à l’autre rive,
Semblait soudain gémir et rêver
Sur des rives éloignées ; aussi, si l’un de ses frères
Lui parla it,
Tout à coup sa voix – jadis belle & forte –
Semblait vague & lointaine,
Comme une voix d’outre – tombe…
Puis il semblait – l’initié – triste & ensommeillé,
Quoiqu’étrangement éveillé ;
Comme vibrait, à ses tempes,
Le rythme lancinant de ses veines…
Alors, ce soir – là, ils les invitèrent à s’asseoir,
Sur l’arène dorée ;
Là, nus sur la grève,
Entré Phébus et Phoëbé :
Et qu’il était doux, ce soir, enivré de Lotos,
De rêver à la patrie aimée – aux enfants, aux épouses,
Et aux esclaves dévoués ! Mais surtout,
Surtout et avant tout, pour toujours & jamais,
Que triste était la mer, et triste la pagaie !
Ô triste les champs d’eau, stériles & éreintants…
Alors, l’un d’eux a dit : «Allons, fi de l’écume ! »

Et eux, aussitôt, de chanter tous en
Chœurs : «Il est loin, loin au – delà du flot,
Notre îlot natal! Allez, oublions donc ;
Que nous chaut l’aviron ?»

A ne pas manquer :

  • Aphorismes (Alphonse Daudet)Aphorismes (Alphonse Daudet)     Alphonse Daudet     Citations : " On a toujours une strophe à polir, une rime plus sonore à trouver. " Extrait : Lettres de mon moulin […]
  • Le délire du fantassin (Louis Aragon)Le délire du fantassin (Louis Aragon)     Louis Aragon   L'ENFANT fantôme fend de l'homme entre les piliers de pierre : 2ΠR, son tour de tête. (La tour monte, attention au […]
  • Le Réveil en voiture (Gérard de Nerval)Le Réveil en voiture (Gérard de Nerval)     Gérard de Nerval   Voici ce que je vis : Les arbres sur ma route Fuyaient mêlés, ainsi qu’une armée en déroute, Et sous moi, comme ému par les […]
  • La Prison (Alfred de Vigny)La Prison (Alfred de Vigny)     Alfred de Vigny   « Oh ! ne vous jouez plus d’un vieillard et d’un prêtre ! « Étranger dans ces lieux, comment les reconnaître ? « Depuis une […]
  • Elpénor (Jean Giraudoux)Elpénor (Jean Giraudoux)     Jean Giraudoux   Dans la mythologie grecque, Elpénor est l'un des compagnons d'Ulysse lors de son retour de Troie. Il est cité pour la première […]
  • La nuit (Alfred de Musset)La nuit (Alfred de Musset)   Alfred de Musset   Quand la lune blanche S'accroche à la branche Pour voir Si quelque feu rouge Dans l'horizon bouge Le soir, Fol alors qui […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: