Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Léon Tolstoï, My Confession / A Confession – FREE Audio Book (EN)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...


Leon Tolstoi

Leon Tolstoi

 

 

Léon Tolstoï, My Confession /A Confession

*

My Confession

 

*

My Confession

Leo TOLSTOY (1828 – 1910)

„My Confession” is a brief autobiographical story of Leo Tolstoy’s struggle with a mid-life existential crisis of melancholia. It describes his search for answers to the profound questions „What will come of my life?” and „What is the meaning of life?”, without answers to which life, for him, had become „impossible.” Tolstoy reflects on the arc of his philosophical life until then: his childhood abandonment of his Russian orthodox faith; his mastery of strength, will, power, and reason; and how, after he had achieved tremendous financial success and social status, life to him seemed meaningless. After despairing of his attempts to find answers in science, philosophy, eastern wisdom, and his fellow men of letters, he describes his turn to the wisdom of the common people and his attempts to reconcile their instinctive faith with the dictates of his reason. The main body of the text ends with the author reaching a compromise: faith, he realizes, is a necessity, but it must be constrained by reason. However, an epilogue that describes a dream he had some time after completing the body of the text suggests that he has undergone a radical personal and spiritual transformation. (Summary from Wikipedia)

Genre(s): Philosophy, Memoirs

Language: English

Read by: Expatriate
Book Coordinator: Expatriate
Meta Coordinator: Laurie Anne Walden
Proof Listener: DaveC

A Confession

***

A Confession

Leo TOLSTOY (1828 – 1910), translated by Aylmer MAUDE (1858 – 1938)

Leo Tolstoy’s „A Confession,” written in 1882 shortly after a life-altering spiritual crisis, is a brutally sincere reflection on life, morality, and the nature of faith. Tolstoy describes in great detail the process by which he lost his faith in established Christian churches, the meaninglessness of wealth and fame, the agony of acute depression, and how he overcame misery and dread through personal study of the teachings of Jesus Christ. Along the way, he contrasts the artificial faith and arrogance of educated people with the genuine faith and humility of the Russian peasant. This work, and others of its ilk, were aggressively censored by the Tsarist regime and directly led to Tolstoy being excommunicated by the Russian Orthodox Church. Summary by Paul Rizik.

Genre(s): Christianity – Other

Language: English

Read by:
Paul Rizik
Book Coordinator:
Paul Rizik
Meta Coordinator:
MaryAnn
Proof Listener:
 

 

„Ma confession” (en russe : Исповедь [Ispoved’]) est une courte œuvre de confession du célèbre romancier russe Léon Tolstoï sur le thème de la mélancolie, de la philosophie et de la religion. Elle a été écrite en 1879 et 1880.

Contenu

Le livre est un récit autobiographique de l’auteur à un moment de sa vie où il traverse une crise de mélancolie existentielle. Il décrit sa recherche de réponses aux questions profondes : « Qu’est-ce qui sortira de ce que je fais aujourd’hui ? de ce que je ferai demain ? Qu’est-ce qui sortira de toute ma vie ? » et « Quel est le sens de la vie ? », sans réponses pour lui et qui rendent la vie « impossible ».

Tolstoï parle de son enfance, de son abandon de sa foi orthodoxe russe, sa maîtrise de la force, sa volonté de pouvoir, et comment, après avoir atteint un succès financier et un statut social considérable, sa vie n’avait plus aucun sens.

Après avoir désespéré de ses tentatives pour trouver des réponses dans la science, la philosophie, la sagesse orientale, et ses semblables de lettres, il « avoue » qu’il a trouvé la réponse à sa peine dans les profondes convictions religieuses orthodoxes des citoyens ordinaires. Il décrit comment il a soumis son scepticisme rationnel et l’horreur de la « superstition des vérités chrétiennes » afin d’obtenir la tranquillité d’esprit dont il avait besoin pour permettre sa « survie ».

Le terme « confession » a été utilisé parce que Tolstoï était parfaitement conscient qu’il allait contre les préjugés anti-religieux / athée qui dominaient une grande partie de l’élite laïque russe et européenne (par défaut en raison des lacunes de l’orthodoxie).

Histoire

Le livre a été initialement intitulé « Introduction à une critique de la théologie dogmatique », comme la première partie d’une œuvre en quatre parties qui comprenait aussi Critique de la théologie dogmatique, Les Quatre Évangiles harmonisées et traduites (la base pour L’Évangile en bref) et Ce que je crois.

La première tentative de publication a eu lieu en 1882 (Russkaya Mysl, no 5), mais l’œuvre de Tolstoï a été pratiquement éliminée de l’édition complète du journal par la censure de l’Église orthodoxe. Le texte a été publié plus tard à Genève (1884), et en Russie qu’en 1906 (Vsemirnyj Vestnik, no 1).

Publié par

 

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: