Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Maissa Boutiche – Liberté étouffée

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...


Maissa Boutiche

Maissa Boutiche

Maissa Boutiche

Liberté étouffée
Dans le regard, une désolation
Dans la voix, une lamentation
Entre les lèvres, une seule question
Pourquoi moi ?
Entre les cils, une larme scintille
En l’âme tzigane, le rêve fertile
A chaque jour, la même question
Pourquoi moi ?
Dans le cœur, une révolution
Sur les traits sceau du geôlier
Dans un sanglot, liberté étouffée
Dans les gestes, force et une soumission
Sur son calepin, une salutation
Et Dans les entrailles, un cri, une question
Pourquoi moi ?
Dans sa démarche, le pas traine
En l’âme, les mots s’enlacent et se mêlent
Dans la gorge, un soupir amère
Dans le réel, l’étau se resserre
Dans la plume, le rêve est stèle
Dans l’air et le souffle du vent
Flâne la même question
Pourquoi moi ?
Otage, est sa liberté
De sa vie, amère cruauté
Faible créature qui ne peut, agir
Ni se libérer
Ne cesse de se poser, la même question
Pourquoi moi ?
Oh ! toi liberté, tu m’es très chère
Mes pieds sont enchainés, je suis prisonnière
Je ne savoure ma liberté qu’en mon rêve voyageur
Qui m’emporte dans les cieux
Dépasse les frontières
Mais la question est là, tremble sur mes lèvres
Pourquoi moi ?
Oh toi le temps avec ta nouvelle année
Trouverai-je sur tes ailes
Ma liberté où l’ai-je perdu à jamais ?
Là est la question !
Pourquoi moi ?
Maissa Boutiche Ahmed Rida, Alger, Algérie, le 02/01/2014 à 09h 21mn
Tous droits réservés

Publié par

 

A ne pas manquer :

  • Résignation (Gérard de Nerval)Résignation (Gérard de Nerval)   Gérard de Nerval   Quand les feux du soleil inondent la nature, Quand tout brille à mes yeux et de vie et d'amour, Si je vois une fleur qui s'ouvre, […]
  • Francine Fortier Alberton – PoésieFrancine Fortier Alberton – Poésie Francine Fortier Alberton * La rivière de sa voix claire chante dans le sous-bois Comme si elle dispersait des graines de joie partout où elle passe Les heures s’échappent […]
  • L’offrande lyrique (Rabindranath Tagore)L’offrande lyrique (Rabindranath Tagore)     Rabindranath Tagore   Un jour je rencontrerai la Vie en moi La joie qui se cache dans ma vie Quoi que les jours troublent mon sentier De leur […]
  • Se voir le plus possible (Alfred de Musset)Se voir le plus possible (Alfred de Musset)   Alfred de Musset   Sonnet. Se voir le plus possible et s'aimer seulement, Sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge, Sans qu'un désir nous […]
  • V9V – Rentrée scolaireV9V – Rentrée scolaire Rentrée scolaire Je n’ai plus le cœur à rire, mon bel oiseau-lyre s’est évadé loin des bancs de l’école. Ce matin, il a pris son envol, dédaignant les quelques grains […]
  • A Cupidon (Pierre De Ronsard)A Cupidon (Pierre De Ronsard)   Pierre de Ronsard   Le jour pousse la nuit, Et la nuit sombre Pousse le jour qui luit D’une obscure ombre. L’Autonne suit l’Esté, Et l’aspre rage Des […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: