Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Ouarda Baziz Cherifi – Ces rêves qu’ils ne peuvent nous retirer…

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...


Ouarda Baziz CherifiOuarda Baziz Cherifi

Ces rêves qu’ils ne peuvent nous retirer…

 

C’est parce que la vie est cauchemardesque que beaucoup de gens passent leur temps à rêver.
Rêver n’est pas une perte de temps , c’est une thérapie qui aide à aller de l’avant , même quand on est propulsé vers…l’arrière, à rire même en pleurant, à rebondir même quand on est dans un puits profond, à briller même quand on est dans l’obscurité, à contempler le soleil même quand des nuages bien bas le voilent , à rester éveillé même quand on hiberne dans son sommeil , à chanter même quand on a perdu sa voix, à panser ses cicatrices même quand elle ne s’effacent plus, à respecter la vie même quand elle nous tourne le dos, à penser à plaire même quand on ne se plait même plus, à réfléchir même quand on a l’esprit cloitré dans les bas fonds du chaos,à rester debout mêmequand ont est à terre,à offrir la paix même en temps de guerre, à sortir indemne quand on est pris dans un engrenage et à rester humble même quand on n’a plus de réserves en soi!
Rêver ce n’est pas juste rêver , c’est refuser de se laisser mourir , de se laisser détruire , de se se laisser vieillir , de se laisser pourrir tel un fruit dont on ne veut plus , telle une rose qu’on arrose plus , tel un papillon qui ne vole plus, telle une mélodie qu’on ne fredonne plus.
Rêver ce n’est pas se mentir , se voiler la face , c’est continuer de marcher quand nos pieds nous portent plus , quand nos forces puisent dans leurs derniers soupirs.
Rêver est subtil et seuls les rêveurs peuvent jouir de cette richesse.
Celle de voir le monde différemment , de patienter chaque jour que Dieu fait en restant calme , les lèvres mordillées , les yeux cernés ,le souffle haletant mais toujours libre et capable de se régénérer pour ne pas céder à cette gangrène maléfique que ces autres cauchemardeux veulent nous instaurer.
Qu’ils le fassent à l’extérieur , à distance , sous leurs toits , sans jamais pouvoir rentrer dans nos profondeurs, dans nos désirs intenses, dans notre foi!
Qu’ils le fassent sans nous atteindre car nous autres rêveurs fougueux , on est parti pour rêver , encore rêver.
On peut nous ôter nos habits pour nous dénuder , il nous restera encore nos rêves pour nous rhabiller.
C’est vrai , que tous les rêves ne peuvent voir le jour car condamnés à flirter avec la nuit .
Mais seront ils toujours des rêves s’ils pouvaient se réaliser?
C’est vrai que le temps passe et que les rides le remplacent sur nos mines défaites , quoi que l’on fasse.
Mais, les bons rêveurs , comme moi , ne voient pas le temps comme un obstacle car ils ne se contentent pas de rêvasser juste pour eux , pour leurs fantasmes mais ils rêvent d’un monde meilleur même pour les autres.
D’un monde sans interdit , sans tous ces défis , ces délits , ces dénis qui rendent la vie si cauchemardesque et qu’ils colorient, pour la rendre plus saine , moins vaine, de couleurs sublimes .
Celles de leurs rêves!
Rêver permet de se refaire une vie nouvelle , balayée de ses maux, épargnée par notre imagination et permet de positiver sur une réalité qui ne nous enchante pas et que nous refusons d’épouser en nous donnant la chance et l’aubaine de la rendre meilleure , par ces bons vieux rêves , qui malgré leur vieillesse , restent nos amis et nos délivreurs!

Ouarda Baziz Cherifi (tous droits réservés)

Publié par

A ne pas manquer :

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: