Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Poema 2 (Pablo Neruda)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...


Pablo Neruda

Pablo Neruda

 

Pablo Neruda

 

La lumière t’enrobe en sa flamme mortelle.
Et pensive, pâle et dolente, tu t’appuies
contre le crépuscule et ses vieilles hélices
tournant autour de toi.

Muette, mon amie,
à cette heure des morts seule en la solitude,
emplie du feu vivant,
du jour détruit pure héritière.

Sur le noir de ta robe une grappe du jour,
et de la nuit les immenses racines
ont poussé d’un seul coup à partir de ton âme,
ce qui se cache en toi s’en retourne au dehors.
Un peuple pâle et bleu ainsi s’en alimente
et c’est de toi qu’il vient de naître.

Ô grandiose et féconde et magnétique esclave
de ce cercle alternant le noir et le doré
dressée, tente et parfais ta vive création
jusqu’à la mort des fleurs. Qu’en elle tout soit triste.

A ne pas manquer :

  • Poema 3 (Pablo Neruda)Poema 3 (Pablo Neruda)   Pablo Neruda   Immensité des pins, rumeur brisée des vagues, contre le crépuscule et ses vieilles hélices crépuscule tombant sur tes yeux de […]
  • Amour (Victor Hugo)Amour (Victor Hugo)   Victor Hugo   Amour ! « Loi, » dit Jésus. « Mystère, » dit Platon. Sait-on quel fil nous lie au firmament ? Sait-on Ce que les mains de Dieu dans […]
  • Poème 4 (Pablo Neruda)Poème 4 (Pablo Neruda)     Pablo Neruda   C'est le matin plein de tempête au coeur de l'été. Mouchoirs blancs de l'adieu, les nuages voltigent, et le vent les secoue de […]
  • Poema 1 (Pablo Neruda)Poema 1 (Pablo Neruda)   Pablo Neruda   Corps de femme, blanches collines, cuisses blanches, l'attitude du don te rend pareil au monde. Mon corps de laboureur sauvage, de son soc a […]
  • Le Jeu de l’amour et du hasard (Marivaux) Livre audioLe Jeu de l’amour et du hasard (Marivaux) Livre audio     Marivaux   Le Jeu de l’amour et du hasard est une comédie en trois actes et en prose de Pierre Carlet de Marivaux, représentée pour la première fois […]
  • Affinités secrètes (Théophile Gautier) -audioAffinités secrètes (Théophile Gautier) -audio   Théophile Gautier   Madrigal panthéiste Dans le fronton d'un temple antique, Deux blocs de marbre ont, trois mille ans, Sur le fond bleu du ciel […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: