Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Prière (Paul Verlaine)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...


Paul Verlaine

Paul Verlaine

 

Paul Verlaine

 

Me voici devant Vous, contrit comme il le faut.
Je sais tout le malheur d’avoir perdu la voie
Et je n’ai plus d’espoir, et je n’ai plus de joie
Qu’en une en qui je crois chastement, et qui vaut
A mes yeux mieux que tout, et l’espoir et la joie.

Elle est bonne, elle me connaît depuis des ans.
Nous eûmes des jours noirs, amers, jaloux, coupables,
Mais nous allions sans trêve aux fins inéluctables,
Balancés, ballottés, en proie à tous jusants
Sur la mer où luisaient les astres favorables :

Franchise, lassitude affreuse du péché
Sans esprit de retour, et pardons l’un à l’autre…
Or, ce commencement de paix n’est-il point vôtre,
Jésus, qui vous plaisez au repentir caché ?
Exaucez notre voeu qui n’est plus que le vôtre.

A ne pas manquer :

  • La poule aux oeufs d’or (Jean de La Fontaine)La poule aux oeufs d’or (Jean de La Fontaine)   Jean de La Fontaine   L'avarice perd tout en voulant tout gagner. Je ne veux, pour le témoigner, Que celui dont la Poule, à ce que dit la Fable, Pondait […]
  • Aristote – La Métaphysique – Livre audioAristote – La Métaphysique – Livre audio     Aristote   Livre I Extrait La Métaphysique (trad. Pascale Nau) Chapitre 1 [980a] Tous les hommes ont un désir naturel de savoir, comme le […]
  • Le malheur (Alfred de Vigny)Le malheur (Alfred de Vigny)     Alfred de Vigny   Suivi du Suicide impie, A travers les pâles cités, Le Malheur rôde, il nous épie, Prés de nos seuils épouvantés. Alors […]
  • Les Ténèbres (Lord Byron)Les Ténèbres (Lord Byron)       Lord Byron   1816 Traduit par Paulin Paris J’eus un rêve qui n’était pas tout-à-fait un rêve. L’astre brillant du jour était éteint […]
  • Elle marche dans sa beauté (Lord Byron)Elle marche dans sa beauté (Lord Byron)     Lord Byron   I. Elle marche dans sa beauté, semblable à la nuit des climats sans nuages et des cieux étoilés ; tout ce qu’ont de plus beau la […]
  • L’Ame et la Danse (Paul Valéry)L’Ame et la Danse (Paul Valéry)     Paul Valéry   Extrait ÉRYXIMAQUE Le Ballet au XIXe siècle, 1921pag9 O.JPG Socrate, je meurs !… Donne-moi de l’esprit ! Verse l’idée !… Porte […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: