Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Rainer Maria Rilke

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...


Rainer Maria Rilke   

 

Les Roses (Rainer Maria Rilke) poème audio

Rainer Maria RILKE– Élégies de Duino -Livre audio

 

 

 

Rainer Maria Rilke, né René Karl Wilhelm Johann Josef Maria Rilke, est un écrivain de langue allemande, né le 4 décembre 1875 à Prague, mort le 30 décembre 1926 à Montreux, en Suisse. Il vécut à Veyras (Valais) de 1921 à sa mort. Il est surtout connu comme poète, bien qu’il ait également écrit un roman, Les Cahiers de Malte Laurids Brigge, ainsi que des nouvelles et des pièces de théâtre.

« Une seule chose est nécessaire : la solitude. La grande solitude intérieure. Aller en soi-même et ne rencontrer pendant des heures personne, c’est à cela qu’il faut parvenir. Etre seul, comme l’enfant est seul…  »
Rainer Maria Rilke naît à Prague en 1875, alors en Autriche-Hongrie, dans une famille qui le destine très rapidement à la carrière des armes. Il est le fils d’un employé des chemins de fer, Josef Rilke, et de sa femme Phia. Entre 1886 et 1891, sa famille le place comme pensionnaire dans les écoles militaires de St-Pölten, puis Mährisch-Weisskirchen, avant d’être renvoyé en 1891 pour inaptitude physique. Il étudie alors le commerce avant de revenir à Prague, où il exerce le métier de journaliste. Rilke écrit déjà des poèmes et des nouvelles essentiellement. Il passe son baccalauréat en 1895 à Prague3 et commence des études d’histoires de l’art et de littérature. En 1896, il part pour Munich, entreprend aussi des études de philosophie. Il rencontre Lou Andreas-Salomé en mai 1897, qui a alors trente-six ans. Cet amour enflammé se transforme progressivement en amitié réciproque et en admiration mutuelle, jusqu’à la fin de leur vie. En 1897, il change de prénom  : de René Maria, il devient Rainer Maria. Il voyage en Italie puis en Russie avec Lou et son mari. Il rencontre à cette occasion en 1899 Léon Tolstoï. Il semblerait que, au contact de l’écrivain russe, Rilke devint végétarien). Rilke passe l’été 1900 à la colonie de Worpswede, rencontre le peintre Paula Modershon-Becker et Clara Westhoff sculpteur et ancienne élève d’ Auguste Rodin6. En 1901, il épouse Clara Westhoff, le couple s’installe à Westerwede, près de Worpswede. De cette union naît une fille unique, Ruth. Le couple se sépare un an plus tard et Rilke se rend à Paris, où il devient en 1905 le secrétaire de Rodin (il écrit d’ailleurs à propos du sculpteur un essai intitulé Sur Rodin). Il se sépare de ce dernier et voyage dans toute l’Europe et au-delà, de 1907 à 1910  : (Afrique du Nord, Égypte, Berlin, Espagne, Venise, Aix-en-Provence, Arles, Avignon). Il abandonne peu à peu la prose pour se consacrer à la poésie, plus apte selon lui à restituer les « méandres de l’âme ».

En 1910, il fait la rencontre décisive de la princesse Marie von Thurn und Taxis, née Hohenlohe-Waldenburg-Schillingsfürst, dans son château de Duino, alors en territoire autrichien, sur les bords de l’Adriatique. Elle l’héberge fréquemment et devient son mécène jusqu’en 1920. Pour elle, il compose son chef-d’œuvre, les Élégies de Duino, suite d’élégies empreintes d’une mélancolie lumineuse, passant du sentiment du terrible à l’apaisement le plus radieux.

Il est mobilisé dans l’infanterie lors de la Première Guerre mondiale, mais revient rapidement à la vie civile. De 1914 à 1916, Rilke entretient une liaison tumultueuse avec la femme peintre Lou Albert-Lasard.

À partir de 1919, il s’installe en Suisse et compose plusieurs recueils de poésies en français. Sitôt arrivé, il y retrouve Baladine Klossovska qu’il avait connue en 1907 à Paris, avec son époux, Erich Klossowski. Elle vit à présent seule à Berlin, avec ses deux fils, Pierre Klossowski et Balthazar dit Balthus, (le futur artiste peintre). Elle a onze ans de moins que lui, ils deviennent amants. Elle s’installe en Suisse, non loin de chez lui. Rilke se prend d’affection pour les deux enfants et encourage le talent qu’ils affirmeront l’un et l’autre, en effet, à l’âge adulte. C’est par son intervention auprès d’André Gide qu’est publiée la première plaquette de dessins intitulée Mitsou réalisée par Balthus à quatorze ans illustrant les étapes de sa recherche désespérée de son chat qu’il croyait perdu. Rilke préface et suit de près la fabrication de cette courte bande dessinée. La liaison de Rilke avec Baladine dure environ six ans.

En 1921, un industriel et mécène de Winterthour, Werner Reinhart, lui achète la tour isolée de Muzot, à Veyras, dont il fait sa résidence.

Après sa mort d’une leucémie en 1926 dans la clinique Valmont à Glion, il est inhumé à Rarogne dans le canton du Valais.
Œuvre
Portrait de Rainer Maria Rilke (1906), par Paula Modersohn-Becker
La maison de Rilke à Veyras (Valais) (1967)
La tombe de Rilke à Rarogne

    Vie et chanson (1894) ;
Dans l’attente du chemin de la vie (1896) ;
Maintenant et à l’heure de notre mort… (1896), théâtre ;
Offrandes aux lares (1895), poésie ;
Couronné de rêve (1896), poésie ;
Pour le gel matinal (1897) ;
Avent (1898) ;
Sans présent (1898) ;
Vers la vie (1898) ;
Au fil de la vie (1898), nouvelles ;
Le Livre d’images (1899) ;
Histoires du bon Dieu (1900), nouvelles
Geldbaum (1901), essai ;
Le Livre de la pauvreté et de la mort (1903) ;
Sur Rodin (1903), essai ;
La Chanson de l’amour et de la mort du cornette Christophe Rilke (1904) ;
Le Livre de la vie monastique (1905) ;
Lettres à un jeune poète (1903-1908) ;
Requiem (1909) ;
Les Cahiers de Malte Laurids Brigge (1910), roman ;
La Vie de Marie (1913) ;
Rumeur des âges (1919) ;
Élégies de Duino (1922) ;
Sonnets à Orphée (1922) ;
Vergers (1926) (en français) ;
Quatrains Valaisans (1926) (en français);
Poèmes à la nuit (1913-1916, publ. 1976);
Poèmes français (1944) (en français);
Lettres à une amie vénitienne (1985) (en français).
Lettres à une musicienne (1998) (échanges épistolaires avec Magda von Hattingberg)
Histoires Pragoises (1899)
Le Roi Bohusch, suivi de
Frère et Sœur
Notes sur la mélodie des choses (2008) (en français)

Editions françaises des œuvres

    Œuvres I, Prose, édition établie et présentée par Paul de Man, Paris, éd. du Seuil, 1966 (nombreuses rééditions).
Œuvres II, Poésie, édition établie et présentée par Paul de Man, Paris, éd. du Seuil, 1972 (nombreuses rééditions).
Œuvres III, Correspondance, édition établie par Philippe Jaccottet, traduction de Blaise Briod, Philippe Jaccottet et Pierre Klossowski, Paris, éd. du Seuil, 1976 (nombreuses rééditions).

    Œuvres en prose (Récits et essais), édition sous la dir. de Claude David avec la coll. de Rémy Colombat, Bernard Lortholary et Claude Porcell, Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1993 (rééd. 2002).
Œuvres poétiques et théâtrales, édition sous la dir. de Gerald Stieg (avec la participation de Claude David pour les „Œuvres théâtrales”), traductions de Rémy Colombat, Jean-Claude Crespy, Dominique Iehl, Marc de Launay, etc. Paris, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 1997.

Publié par

 

A ne pas manquer :

  • Les Roses (Rainer Maria Rilke) poème audioLes Roses (Rainer Maria Rilke) poème audio Rilke    Lecture : Angelot  
  • Jules VerneJules Verne Le Tour du monde en 80 jours (Jules Verne) Livre audio Vingt mille lieues sous les mers (Jules Verne) Livre audio Voyage au centre de la Terre (Jules Verne) Livre […]
  • Emil CioranEmil Cioran     Le Crépuscule des pensées (Emil Cioran) română Amurgul gândurilor (Emil Cioran) e-book : Emil Cioran   Emil Cioran (prononcé /tʃjo.ʁan/), né le 8 avril 1911 à […]
  • Heinrich BöllHeinrich Böll Heinrich Böll, né à Cologne le 21 décembre 1917, décédé le 16 juillet 1985 à Kreuzau-Langenbroich, est un […]
  • Jean GiraudouxJean Giraudoux Amphitryon 38 (Jean Giraudoux) Elpénor (Jean Giraudoux) La guerre de Troie n’aura pas lieu (Jean Giraudoux) Jean GIRAUDOUX– Siegfried et le Limousin - Livre audio Jean […]
  • Maxime GorkiMaxime Gorki    Ma vie d’enfant (Maxime Gorki) Maxime GORKI– La Mère du Monstre - Livre audio *** Maxime Gorki (parfois orthographié Gorky) (russe : Максим Горький, Maksim […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: