Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Richard Wagner

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...


Richard Wagner

 

« La musique commence là où s’arrête le pouvoir des mots.  »

 

 

Œuvres principales
Le Vaisseau fantôme (1843)
Tannhäuser (1845)
Lohengrin (1850)
Wesendonck-Lieder (1858)
Tristan et Isolde (1865)
Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (1868)
L’Anneau du Nibelung (1849-76) : L’Or du Rhin,
La Walkyrie, Siegfried, Le Crépuscule des dieux
Parsifal (1882)

The Ride of the Valkyries


WAGNER (060) Tannhauser (1845) –  Obertura http://www.epdlp.com/clasica.php?id=751

WAGNER (082) La Valquiria (1870) –  La cabalgata de las valquirias http://www.epdlp.com/clasica.php?id=760

Le 19 octobre 1845, la première de Tannhäuser, de Richard Wagner, à Dresde, Allemagne

***

Wilhelm Richard Wagner (22 mai 1813, Leipzig – 13 février 1883, Venise) est un compositeur allemand de la période romantique, auteur de quinze opéras et drames lyriques mais aussi de plus d’une vingtaine d’ouvrages philosophiques et théoriques. Il occupe une place importante dans l’histoire de la musique occidentale par l’intermédiaire de ses opéras, dont il compose en général lui-même à la fois la musique et le livret, en particulier Tristan und Isolde, considéré comme le point de départ des principales avancées que connaîtra la musique au XXe siècle1 et L’Anneau du Nibelung, festival scénique en un prologue et trois journées, dont la conception bouscule délibérément les habitudes de l’époque pour aller, selon ses propres termes, vers un « art total » : spectacle complet, mélodie continue et emploi du leitmotiv.

Sa vie bohème et fantasque lui fait endosser de multiples habits : révolutionnaire sans le sou, fugitif traqué par la police, homme à femmes, confident intime du roi Louis II de Bavière, critique et analyste musical, intellectuel travaillé par l’antisémitisme de son époque qui sera récupéré, après sa mort et dans un contexte différent, par les nazis ; son comportement et ses œuvres laissent peu de gens indifférents. Aussi doué pour nouer des amitiés dans les cercles artistiques et intellectuels que pour les transformer en inimitiés, sachant créer le scandale comme l’enthousiasme, il suscite des avis partagés et souvent enflammés de la part de ses contemporains. Ses conceptions artistiques avant-gardistes ont eu une influence déterminante dans l’évolution de la musique dès le milieu de sa vie.

À l’égal de Giuseppe Verdi, né la même année, mais au style radicalement différent, il est considéré comme l’un des plus grands compositeurs d’opéras du XIXe siècle.

On peut schématiquement les séparer en deux groupes, les opéras de jeunesse et les opéras principaux :

Les opéras de jeunesse sont Les Fées (Die Feen), La Défense d’aimer (Das Liebesverbot) et Rienzi. Ils sont rarement joués.

Les opéras principaux sont ceux qui sont inscrits au répertoire du festival de Bayreuth.

Avec Le Vaisseau fantôme (Der fliegende Holländer), puis Tannhäuser et Lohengrin, Wagner écrit ses premiers grands opéras romantiques.

La période de la maturité débute avec la composition de Tristan et Isolde (Tristan und Isolde), souvent considéré comme son chef-d’œuvre. Viennent ensuite Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (Die Meistersinger von Nürnberg) et L’Anneau du Nibelung (Der Ring des Nibelungen). L’Anneau du Nibelung, également appelé Tétralogie, est un ensemble de quatre opéras inspirés des mythologies allemandes et scandinaves. Le dernier opéra de Wagner, Parsifal, est une œuvre contemplative tirée de la légende chrétienne du saint Graal.

À travers ses œuvres et ses essais théoriques, Wagner exerça une grande influence dans l’univers de la musique lyrique. Mariant le théâtre et la musique pour créer le « drame musical », il se fit le défenseur d’une conception nouvelle de l’opéra, dans laquelle l’orchestre occupe une place au moins aussi importante que celle des chanteurs. L’expressivité de l’orchestre est accrue par l’emploi de leitmotivs (petits thèmes musicaux d’une grande puissance dramatique qui évoquent un personnage, un élément de l’intrigue, un sentiment…), dont l’évolution et l’enchevêtrement complexe éclairent la progression du drame avec une richesse infinie.

Contrairement à presque tous les autres compositeurs d’opéras, Wagner écrivait lui-même ses livrets, empruntant la plupart de ses arguments à des légendes et mythologies européennes, le plus souvent germaniques, parfois à des mythologies indiennes. Par sa lecture de l’Introduction à l’histoire du Buddhisme indien d’Eugène Burnouf, il sera en effet influencé par les légendes bouddhiques et les râgas de la musique classique indienne (ces références sont présentes dans Die Sieger (en), Parsifal)28. Ses œuvres acquièrent de ce fait une unité profonde ou parfois plus complexe, dans laquelle se rejoignent le bouddhisme, le christianisme, les mythologies païennes, la philosophie et la tradition médiévale.

À côté de ses opéras, qui constituent l’essentiel de son œuvre musicale, Wagner a écrit un certain nombre d’œuvres, qui occupent environ cent numéros du catalogue de ses œuvres, le Wagner Werk-Verzeichnis (WWV). Citons notamment :

une symphonie en ut majeur, écrite à l’âge de 19 ans ;

une symphonie en mi majeur, composée en 1834 et restée inachevée ;

quelques ouvertures ;

des pièces pour piano, parmi lesquelles on peut citer :

l’ouverture Rule Britannia, composée en 1836 et consistant en la transcription de l’ode en l’honneur de la Grande-Bretagne de Thomas Arne ;

plusieurs sonates ;

une Élégie en la bémol majeur, longtemps appelée par erreur thème de Porazzi. Étroitement liée à la composition de Tristan et Isolde, celle de l’Élégie a commencé en 1858, probablement comme esquisse pour Tristan finalement rejetée au bout de huit mesures. En 1882, il se pencha de nouveau sur cette ébauche, la conclut par six mesures nouvelles, et l’offrit ainsi terminée à Cosima. La veille de sa mort à Venise, il la joua encore : ce fut sa dernière expression musicale ;

la Marche impériale, composée en 1871 pour grand orchestre ;

Siegfried-Idyll (ou Idylle de Siegfried), une pièce de musique de chambre écrite pour l’anniversaire de sa seconde femme Cosima, souvent jouée aujourd’hui sous sa forme symphonique. L’Idylle de Siegfried, sans faire partie de la Tétralogie, réunit plusieurs motifs de Siegfried. Le compositeur Christophe Looten en a réalisé une transcription pour quatuor à cordes ;

La Cène des apôtres. Cette pièce pour chœurs d’hommes et orchestre date de début 1843. Au début de l’année, Wagner vient de faire jouer Rienzi à Dresde ; c’est un grand succès. En revanche, Le Vaisseau fantôme a connu un échec cuisant. Élu en début d’année au comité d’une association culturelle de la ville de Dresde, Wagner reçoit une commande qui doit évoquer le thème de la Pentecôte. La première de cette œuvre a lieu à la Dresdner Frauenkirche le 6 juillet 1843, interprétée par une centaine de musiciens et près de 1 200 choristes. Cette interprétation reçoit un accueil chaleureux ;

Die Wesendonck Lieder. Ces chants furent composés pour célébrer l’amour que Richard Wagner portait à Mathilde Wesendonck.Le compositeur Christophe Looten en a réalisé une transcription pour voix et quatuor à cordes ;

Transcriptions pour piano d’airs d’opéras à la mode, que Wagner composa lors de son premier séjour à Paris ;

Quelques mélodies pour piano dont un inattendu Mignonne, allons voir si la rose d’après Ronsard.

 

 

Publié par

 

A ne pas manquer :

  • Franz LisztFranz Liszt Franz Liszt (Liszt Ferenc en hongrois) est un compositeur, transcripteur et pianiste virtuose hongrois (de l'Empire d'Autriche), né à Doborján (aujourd'hui Raiding, en […]
  • Gioachino RossiniGioachino Rossini      Gioachino Rossini est un compositeur italien né à Pesaro en Italie le 29 février 1792 (la ville appartenait alors aux États pontificaux) et mort à Paris le 13 […]
  • Georges BizetGeorges Bizet          Lettres à un ami, 1865-1872     Alexandre-César-Léopold Bizet, dit Georges Bizet, est un compositeur français du XIXe siècle, né le 25 […]
  • VivaldiVivaldi Naissance  -   4 mars 1678, Venise Décès   -28 juillet 1741 (à 63 ans), Vienne Activité principale   -  Compositeur Style   -  Musique baroque Activités annexes   -  […]
  • Franz SchubertFranz Schubert     Franz Peter Schubert est un compositeur autrichien né le 31 janvier 1797 à Lichtenthal, l'un des quartiers du neuvième arrondissement de Vienne, et mort dans […]
  • Niccolò PaganiniNiccolò Paganini   Niccolò Paganini est un violoniste, altiste, guitariste et compositeur italien, né à Gênes le 27 octobre 1782, et mort à Nice le 27 mai 1840. Il est souvent évoqué […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: