Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

François de La Rochefoucauld

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...


Rochefoucauld

 

Maximes

François de La Rochefoucauld – Maximes et Réflexions Morales – Livre audio

***

François VI, duc de La Rochefoucauld, prince de Marcillac1, né le 15 septembre 1613 à Paris et mort le 17 mars 1680, est un écrivain, moraliste et mémorialiste français, surtout connu pour ses Maximes. Officiellement, il n’a publié que « Mémoires » et « Maximes », mais cet homme de lettres émérite écrivait beaucoup.
Appartenant à l’une des plus illustres familles de la noblesse française, comptant notamment pour ancêtre Jean Pic de la Mirandole, il succède, le 1er mai 1629 à l’âge de 16 ans, en tant que mestre de camp du Régiment d’Estissac à son oncle Benjamin de La Rochefoucauld, comte d’Estissac. Le prince de Marcillac, très jeune, se mêle activement à toutes les intrigues de l’époque et prend part aux complots de Gaston de France et de la duchesse de Chevreuse contre le cardinal de Richelieu.

Sa vie se voit dès lors ponctuée de disgrâces ; embastillé, il opte pour l’exil et se retire sur ses terres. À la mort de Richelieu (1642), il revient à la cour. Le cardinal Mazarin succède à Richelieu, mais l’animosité ne s’étiole pas.

Blessé à plusieurs reprises au combat, il évitera de peu la cécité. Il fut fait maréchal de camp le 19 mai 16462. Jouissant de la faveur de Louis XIV, il se consacre à la réflexion.

Après la mort de son père, il prend le titre de duc de La Rochefoucauld. Il rédige alors ses « Mémoires » qu’il consacre à la régence d’Anne d’Autriche, mais le scandale le pousse à désavouer son œuvre.

Il fréquente dès lors les salons des « honnêtes gens » et se lie d’amitié avec la marquise de Sévigné, la marquise de Sablé et plus particulièrement avec la comtesse de La Fayette. Ses réflexions successives l’amèneront à publier un ouvrage inédit en 1665 : les Réflexions ou sentences et maximes morales (communément nommé « Maximes »), ponctué d’aphorismes philosophiques.

La Rochefoucauld s’éteindra après avoir reçu l’extrême-onction des mains mêmes de Bossuet3.
Participation aux salons
François de La Rochefoucauld, prince de Marcillac puis IIe duc de La Rochefoucauld

La Rochefoucauld fit partie du salon de Madeleine de Sablé, membre de la coterie de Rambouillet. Il s’était consacré dans la solitude à l’écriture de ses mémoires alors que la fréquentation des salons lui servit pour la composition de ses fameuses Maximes. En 1662, la publication de ses mémoires par les Elzeviers causa du trouble dans le petit monde des salons. Beaucoup de ses amis furent profondément blessés et il se hâta d’en nier l’authenticité. Trois ans plus tard, il publia sans son nom les Maximes, qui l’établirent d’un coup parmi les plus grands hommes de lettres. À peu près à la même époque commença son amitié avec Marie-Madeleine de La Fayette (1655), qui dura jusqu’à la fin de sa vie. Les aperçus que nous avons de lui proviennent surtout des lettres de Marie de Sévigné et, bien qu’elles montrent son agonie souffrant de la goutte, sont généralement plaisantes. Il avait un cercle d’amis dévoués dans les salons et à la cour (Simon Arnauld de Pomponne…) ; il était reconnu comme un moraliste et un écrivain de la plus haute valeur et il aurait pu entrer à l’Académie française sur demande.

Son fils, François, prince de Marcillac, auquel il avait donné un peu avant sa mort ses titres et honneurs, bénéficia d’une position supérieure à la cour.

Comme la plupart de ses contemporains, il voyait la politique comme un jeu d’échecs. Les Maximes forment une dénonciation inlassable de toutes les apparences de vertu.

Jean de La Fontaine lui a dédié sa fable n° XI : L’Homme et son image.

Publié par online-litterature

A ne pas manquer :

  • Hector MalotHector Malot    Sans Famille (Hector Malot) Livre audio Hector MALOT – Raphaëlle,  La Duchesse d’Arvernes (suite de Raphaëlle) - Livre audio Hector Malot – Corysandre- Livre […]
  • François René CHATEAUBRIANDFrançois René CHATEAUBRIAND   A Lydie (François-René de Chateaubriand) Amour et Vieillesse (François René de Chateaubriand) poème audio La Forêt (François-René de Chateaubriand)poème […]
  • DantonDanton Georges Jacques Danton, né le 26 octobre 1759 à Arcis-sur-Aube et mort le 5 avril 1794 (16 germinal an II) à Paris, est un avocat au Conseil du Roi et un homme politique […]
  • HelvétiusHelvétius     De l’Esprit (Claude-Adrien Helvétius) Claude-Adrien Schweitzer, latinisé en Helvétius, né le 26 janvier 1715 à Paris et mort le 26 décembre 1771 à Paris1, est un […]
  • Gaston GallimardGaston Gallimard Gaston Gallimard, né le 18 janvier 1881 à Paris et mort le 25 décembre 1975 à Neuilly-sur-Seine, est un éditeur français, fondateur […]
  • Eugène IonescoEugène Ionesco   Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu le 26 novembre 1909 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris, est un dramaturge et écrivain roumain et français. Il passe la […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: