Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

soleil nuit (Tristan Tzara)

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

EN: Frédéric NIETZSCHE, Beyond Good and Evil (EN) Friedrich Nietzsche, Thus Spake Zarathustra: A Book for All and None (EN) Friedrich Nietzsche, Ecce ...

En savoir plus...

Marcel Proust, A la recherche du temps perdu

Marcel Proust À la recherche du temps perdu - Litterature audio.com    L'Œuvre Intégrale / Durée : 145 heures Du Côté De Chez ...

En savoir plus...


Tristan Tzara

Tristan Tzara

 

Tristan Tzara

 

son roi de glace et son nom descend
et apparaît en mer dans le poisson le requin son corps
gardien maritime
naître
voracité ouverte aux sons des lances et de la porte verte

sois ma sœur en large marche de planète
trop longtemps jai vu squelette les

mannequins aux parapluies dans la mine blanche
chaude

et je dessine le pays et tes bijoux sont des yeux vivants
la vache accoucha un grand œil vivant de douleur ou de fer
au bord de la mer monte en spirale la sphère
la tempête

la vierge écrasa sa chair et mourut dans le désert
le feu à lintérieur de grosses pierres volcaniques
son image et les fruits
la pluie sera fleur de la famine de la sécheresse
manteau imperméables de nos cœurs facilite-nous la fuite et lembarcation du seigneur couvert de plantes

A ne pas manquer :

  • Le bateau ivre (Arthur Rimbaud)Le bateau ivre (Arthur Rimbaud) Comme je descendais des Fleuves impassibles, Je ne me sentis plus guidé par les haleurs : Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles, Les ayant cloués nus aux poteaux de […]
  • El Desdichado (Gérard de Nerval)El Desdichado (Gérard de Nerval)       Gérard de Nerval   Je suis le Ténébreux, - le Veuf, - l'Inconsolé, Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie : Ma seule Etoile est […]
  • Aux arbres (Victor Hugo)Aux arbres (Victor Hugo)   Victor Hugo   Arbres de la forêt, vous connaissez mon âme! Au gré des envieux, la foule loue et blâme ; Vous me connaissez, vous! - vous m’avez vu […]
  • Le cimetière marin (Paul Valery)Le cimetière marin (Paul Valery)     Paul Valery   Ce toit tranquille, où marchent des colombes, Entre les pins palpite, entre les tombes; Midi le juste y compose de feux La mer, […]
  • Le triomphe de l’amour (Friedrich von Schiller)Le triomphe de l’amour (Friedrich von Schiller)       Friedrich von Schiller   Traduction par X. Marmier. Paris, Charpentier, 1854 C’est par l’amour que les Dieux sont heureux ; c’est […]
  • L’offrande lyrique III (Rabindranath Tagore)L’offrande lyrique III (Rabindranath Tagore)     Rabindranath Tagore   Ô les vagues , les vagues qui dévorent le ciel Etincelantes de lumières , de vie dansante Les vagues d'une marée de […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: