Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Thierry Bresson

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...


Thierry Bresson

Thierry Bresson

Thierry Bresson

France

 
FULGURANCES

Syncopes de la passion
J’ai commencé à jeter des lettres sur le papier
L’art est une urgence , une fulgurance, une porte ouverte vers ce qui reste de beau dans l’humain. L’art est en connivence avec le monde spirituel parce qu’il interpelle notre coeur et non notre raison.
Il existe des douleurs que l’on vit et que l’on ne peut pas partager, parce qu’elles demeurent dans les champs fleuris de l’intimité et de notre tristesse.
Dans mes humeurs vague-à-l’âme, je converse avec les lignes blanches des écrins de fusain.
P’tits morceaux intimes de soliloques reliés, a toi , à eux , aux murs lignes métamorphosés par le „je” des anamorphoses en oiseaux sucriers s’échappant du papier parchemin.
Ma main me guide dans mes introspections.
Plume confidence en pleine déliquescence.
Plume salvatrice de l’être et du néant.
Mes paroles sans bouche crient dans les champs des murmures…
J’entends des voix onirique intrpréter le cri du vent.
Murmures silencieux , psaumes déclamés , paroles Evangeline, paroles tancées à l’invisible.
Il me répond à sa façon dans l’obscur irrationnel de ma main.
Il existe un remède que l’on appelle Amour. Il efface le réel lui donne une dimension divine.
„Cherche dans les champs du coeur et de la déraison…”
Les lettre jaillissent dans l’ancre imaginaire…. Accrochées à la raison… Accrochée à la feuille dans la tempête de la passion.
Aujourd’hui, dans la chambre noire, il reste encore ces émotions surgis de nulle part, surgis de cette beauté dessinée sur une feuille de papier, des émotions volées au hors cadre d’un appareil photo et diffusée dans la mémoire tonale d’un morceau.
Je parle aux nuées, à ces écrins de vents volés à l’infini d’un geste éphémère sur la toile de son corps.
Il me semble alors que les murs prennent alors des couleurs bleu-azur.
Elle ne me répond pas, sa présence s’impose.
Aura silencieuse, m’envahissant , m’enveloppant.
Pour l’ange
Par : La caresse de l’ange

Thierry Bresson, tous droits réservés

Publié par

A ne pas manquer :

  • La Caresse du DiableLa Caresse du Diable Malgré notre capacité de maîtriser les impulsions, on est attiré par les grands narcissiques, qui sont des personnalités toxiques. Dans le siècle des Lumières, les hommes […]
  • Le ciel mâche ses mots – Ahmed KhettaouiLe ciel mâche ses mots – Ahmed Khettaoui Le ciel mâche ses mots Ahmed Khettaoui Nouvelle   Hommage et  texte dédié à notre cher défunt : Mansouri  Kaddour(Instituteur , Ain –sefra ( Algerie ) Le ciel […]
  • Destinée éphémère – Ahmed KhettaouiDestinée éphémère – Ahmed Khettaoui Destinée éphémère Ahmed Khettaoui    Même si nous salissons les murs, les sapins des voisins Mon âme côtoie l’argile de son tombeau. Même si nous falsifions l’appel du […]
  • Spleen IV (Charles Baudelaire) poème audioSpleen IV (Charles Baudelaire) poème audio   Baudelaire   Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le […]
  • Spleen : Quand le ciel (Baudelaire)Spleen : Quand le ciel (Baudelaire)   Baudelaire   Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l'horizon embrassant tout le […]
  • Aux enfants d’Afrique- Patrice MerelleAux enfants d’Afrique- Patrice Merelle   Patrice Merelle     Aux enfants d'Afrique Il n'est point aisé d'écrire sur la souffrance, celle que l'on ne côtoie guère ; Celle que nous n'avons pas […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: