Poesis

Art Classique et Contemporain, Livres Audio, Science, Mystère, Android

Wilson Thélimo LOUIS

Wilson Thélimo LOUIS

| 0 Comentarii

Read similar posts recommended for you
Concours

Concours

 Projets, concours et événements culturels en cours Concours International "Un Poème pour la Planète" Pendant une année, jusqu’au 22 avril 2016, nous ...

En savoir plus...

Friedrich Nietzsche

Friedrich Nietzsche

Ainsi parlait Zarathoustra - Livre audio Ecce homo Gloire et éternité L'Antéchrist - Livre audio Le Crépuscule Des Idoles - Livre audio Morale d’étoiles NIETZSCHE ...

En savoir plus...

Fiodor Dostoievski – L’Idiot

Fiodor Dostoievski - L'Idiot

  Fiodor Dostoievski   Lecture : Pomme L'Idiot - Livre 1   L'Idiot - Livre 2   L'Idiot - Livre 3   L'Idiot - Livre 4   Publié par online-litterature  

En savoir plus...

Le Livre d'Or des Enfants de la Terre

  Le Livre d’Or des Enfants de la Terre, édité par le Cercle Universel des Ambassadeurs de la Paix France/Suisse, le ...

En savoir plus...

E-book Ludewic

Ludewic Mac Kwin De Davy - Poèmes, livre audio, e-book

* Ludewic Mac Kwin De Davy * Aphorismes, Pensées, Philosophie   * Lire la plus belle collection de citations,  culture et sagesse classique • ...

En savoir plus...

Beethoven

Beethoven

       « Je ne connais pas d’autres marques de supériorité que la bonté.  » Moonlight Sonata by Beethoven Ludwig van Beethoven ...

En savoir plus...

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

A la recherche du temps perdu (Marcel Proust)

À la recherche du temps perdu, Œuvre Intégrale de Marcel Proust 1. Du côté de chez Swann - Marcel Proust 2. Deuxième ...

En savoir plus...


Thelimo diplome wilson

Wilson Thélimo LOUIS

Chroniqueur de Haïti

 ***

Découvrez le « Jeune » Wilson Thélimo LOUIS,
Poète, Coach en Développement personnel et Formateur. Il a fait ses études primaires à l’Ecole Saint-François d’Assise de l’Ile-a-Vache et ses études secondaires au Lycée Philippe Guerrier des Cayes. Il a décroché son diplôme professionnel en Communication Sociale/Journalisme au Centre de Formation et Technique des Cayes (CEFTEC) puis poursuit sa carrière universitaire en Sciences Juridiques à l’Ecole de Droit et des Sciences Économiques des Cayes (EDSEC)/ Université d’Etat d’Haïti (UEH).

DSC06347Il est le Directeur Exécutif de l’Institut Professionnel de Formation Adaptée en Communication (IPFAC), Membre Fondateur et responsable des relations publiques au Centre Haïtien d’Aide Humanitaire (CEHAH) en France, Chef de fil de l’Innovation du Territoire par les Intellectuels Actifs d’Haïti (ITIAHaiti), Initiateur du Réseau National des Jeunes Volontaires d’Haïti (RNJV-Haïti), et Responsable de Communication à l’Amicale des Juristes.

Il était : encadreur des jeunes, Agent de Terrain et formateur en gestion des Conflits au Volontariat pour le Développement d’Haïti (VDH); Promoteur en don de sang au Programme Santé et Information (PSI/Haïti); Animateur social et enquêteur dans le cadre du programme de renforcement à l’intégration des enfants vulnérables en Haïti à l’Institut du Bien-être Social et de Recherche (IBESR/UNICEF); Secouriste et Membre du staff de service ambulancier à la Croix-Rouge Haïtienne (CRH); Animateur du club littéraire et théâtral de l’Alliance Française des Cayes (AFC) ; Directeur de marketing et présentateur d’émission à la Telerik Star 9 ; Animateur d’émission à la Radio Men Kontre (RMK), Initiateur et délégué départemental Sud de la Fédération Haïtienne des Associations et Institutions des Personnes Handicapées (FHAIPH) ; membre de l’Association des Jeunes pour la Promotion du Tourisme et de la Culture Haïtienne (AJEPTOCH) ; Responsable de communication au Parti FUSION des Sociaux Démocrates Haïtiens dans le sud ; Membre du Parti Fédéraliste (PF) et de Konbit pour la Reconstruction d’Haïti (KOREH) ; Délégué de l’association « Jeunes Espoir » ; Directeur Adjoint à Legacy Sport Complex Gym de Gelée ; Responsable de la commission littéraire et théâtrale de Mabouya Club des Cayes ; Spécialiste d’Aide à l’Autonomie au district de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ou il a travaillé conjointement avec la Francophonie, la Mission des Nations Unis pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTHA) et le Ministère de la Jeunesse, des Sports et Action Civique (MJSAC) dans le cadre des activités de formation, culturelle, sportive et communautaire.

DSC06348

Il bénéficie de nombreux séminaires de formations doctrinales sur la religion, la jeunesse et réseaux sociaux, la violence et l’apprentissage de la notion du fair-play, l’informatique, l’infographie, sérigraphie, vidéographie et l’usage de l’internet, Leadership, Développement communautaire, communication politique, Entreprenariat, pair-éducateur, la poésie et le théâtre, etc.

***

Allocutions de Wilson Thélimo LOUIS, pour la promotion de la jeunesse

 

Chers concitoyens, électeurs, électrices

 

Aujourd’hui vous êtes appelés aux urnes à l’occasion d’un « nouveau » rendez-vous patriotique pour nos communes : celui de l’élection de votre futur député Wilson Thélimo LOUIS. Nous disons « nouveau », car pour la première fois, les jeunes des Cayes et de l’île-à-Vache vont élire un représentant au parlement directement issu de leurs populations. Certes, cette élection est complexe. Nous avons tellement de candidats, mais nos réalités et nos enjeux sont si différents. Voilà un défi majeur pour votre futur député : celui de faire de l’encadrement de soi, par soi et pour soi. Nous allons unir nos forces pour la promotion de la jeunesse, l’inclusion et la cohésion sociale. Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Avec nos futures ASEC, CASEC et Délégués de Ville, nos Magistrats, Sénateurs, notre Président de la République et nos pairs-conseillers qui nous accompagneront dans ce grand combat, nous avons pris la décision historique de renforcer notre parlement à un niveau que nos deux communes n’avaient jamais pu atteindre auparavant. Les ministères, les organisations de base, soutenus par le pouvoir du grand Dieu de l’univers, nous avons pris cette décision parce que nos destins sont liés en tant que jeunes et que nous sommes des ressources indispensables en matière de développement économique, social, culturel, de sécurisation et de relations avec le monde entier grâce à la nouvelle technologie que nous avons en main. Que nos collectivités partagent les mêmes intérêts et les mêmes responsabilités. Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Wilson Thélimo LOUIS

Wilson Thélimo LOUIS

Au seul nom de l’intérêt général et de vous tous, électrices et électeurs de nos communes et nous-mêmes, étant convaincu que nous avons la potentialité de devenir tout ce que nous nous déterminons à être, ayant eu un corps, un esprit et un intellect, nous prenons la décision solidaire et solennelle d’œuvrer à l’essor de notre beau pays : Haïti chérie, le paradis négligé. Nous nous engageons sur les axes et les fondements qui ont retenu dans l’élaboration de notre programme conjoint avec vous et l’appui de notre parti politique. Comme l’a dit Aristote : la loi c’est le produit de la société. Selon un adage créole : « bourik fè pitit pou do l poze ». Pourquoi pas de relève chez nous ? Nous sommes en plus grand nombre à travers le monde, l’État devrait être nous si les patries poches haïtiennes faisaient vraiment leur travail. Justin Lhérisson avait-il raison d’inspirer : Pour le pays et pour nos pères, formons des fils. Libres, forts et prospères, toujours nous serons frères ? Bien sûr ! Ce n’est pas de littérature, l’hymne national d’Haïti est réel. Marchons unis, marchons unis, l’union fait la… force !, l’union fait la force ! Menm wozo ki kouche…drese, katastwòf natirèl pase…nou kanpe. Et alors, le pays peut-être sauvé, oui, Haïti peut être guéri ! Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Si nous jetons un coup d’œil en France : les représentants du peuple français, constitués en assemblée nationale le 26 aout 1789, considérant que l’ignorance, l’oubli, ou le mépris des droits de l’homme sont les seules causes de malheurs publics et de la corruption des gouvernements, ont résolu d’exposer dans une déclaration solennelle : Les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme. Cette déclaration prône l’intégration de la jeunesse, elle stipule que les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. Ces droits sont la propriété, la liberté, la sureté et la résistance à l’oppression. Le principe de toute souveraineté réside essentiellement dans la nation. La loi c’est l’expression de la volonté générale. Tous les citoyens étant égaux à ses yeux, sont également admissibles à toutes les unités, places et emplois publics. Et si nous regardons dans l’article 1er de notre loi mère ? La souveraineté c’est nous. Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Ce nouveau combat électoral de la jeunesse haïtienne répond à une démarche d’engagement pour nos communes et non d’ambition personnelle. Nous sommes candidats à ces élections législatives, animés de la détermination que vous nous connaissez à porter une vision politique différente, juste, au service toujours de l’intérêt général et du progrès collectif pour notre circonscription. Ayant travaillé comme bénévole ou volontaire dans plusieurs institutions que fréquentent les jeunes depuis notre enfance, soit au niveau universitaire, professionnel, secondaire, primaire, religieux, associative et autres ; durant toute notre carrière, aucun candidat n’est jamais venu auprès de nous pour nous intégrer ou nous demander de nos points de vu sur leurs travaux en perspective à travers des séances de débats. Nous croyons que c’est pour la première fois, les jeunes des Cayes et de Île-à-Vache vont se mettre en forum constamment pour penser et panser leur société qui est malade. On doit ajouter que notre candidature fera de chaque jeune de notre circonscription un député. Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Les évènements des dernières années, le contexte de crise mondiale qui frappe notre pays de plein fouet, nous poussent à avoir une lecture réaliste du monde qui nous entoure. Cette fonction de député que nous briguons aujourd’hui, nous l’envisageons comme une mission d’engagements et d’actions dans notre circonscription pour Haïti. Nous savons le désarroi de nos populations pour la chose politique, de nos électeurs, fatigués de vaines promesses électorales. De notre côté : c’est un véritable contrat, avec l’obligation de résultats, que nous souhaitons passer avec les électeurs des Cayes et de l’Île-à-Vache pour les quatre prochaines années. Nous ne transigerons pas avec nos principes : transparence, combativité et exemplarité sont les mots d’ordre de notre engagement politique, en tant qu’élu local et comme votre sénateur départemental de demain. Nous avons confiance en l’avenir de nos deux communes, nous avons confiance en vous chers jeunes comme moi ! Nous sommes la jeunesse, la plus grande force !

Candidat à la députation pour la circonscription des Cayes et l’Île-à-Vache

Chronique : Des enfants à la recherche de l’amour !

DSC06349DSC06350


***

Haïti, vie !

Le pays est loin d’être ce que nous pensons, une forêt où habitent les animaux les plus sauvages. Au contraire, c’est l’un des meilleurs pays qui existent sur toute la planète, considérant d’autres pays dans le monde où des gens meurent par milliers chaque jour. Nous avons beaucoup à gagner. Pour ne pas mentir, il existe un tout petit problème qui peut être résolu dans un clin d’œil. Pour le faire, nous avons besoin de nous unir, de nous fraterniser, de nous cheminer dans une seule voie qui est la voie du progrès. Oui, nous pouvons tout changer, si seulement nous poursuivons un même objectif, un même but : faire progresser le pays vers… l’avant.

***

Wilson Thélimo LOUIS

***

Témoignage à l’occasion de l’atelier jeunesse et réseaux sociaux du 26 au 28 novembre 2012 – Hanch de Croix des Bouquets, Haïti

 

Préparé par : Wilson THELIMO, MJSAC/ VDH du Sud et
Gedlie CHERESTAL, dans la lecture, MJSAC de l’Ouest

Son excellence Mr le ministre, Jean Roosevelt RENE
Mme la représentante du bureau régional de la francophonie pour la caraïbes, madame Chantal MORENO
Madame la représentante de l’Unesco en Haïti madame, Michael JEAN
Mr le directeur de la jeunesse, monsieur Roodly SIMON
Mr le Conseille du Ministre, …

Distingués invités, chers jeunes, Mesdames, Messieurs,

J’estime heureuse aujourd’hui d’être parmi vous pour prendre la parole au nom des jeunes participants (tes) de cet atelier. C’est le moment pour les participants, par mon organe, d’exprimer leur gratitude à l’Organisation Internationale de la  Francophonie (OIF) et le Ministère de la Jeunesse, des Sport et de l’Action Civique (MJSAC) pour cette initiative qui nous a permis d’avoir une meilleure connaissance des réseaux sociaux qui va tout de suite déboucher sur une meilleure utilisation de ces derniers.

Nous ne saurons garder exclusivement à nous, qui avons eu l’opportunité de participer a cette grande et belle activité, les informations et la formation d’or que nous venons de recevoir. Nous voulons nous engager volontairement dans cette initiative afin de contribuer à l’essor de la francophonie dans notre pays, partager les connaissances acquises durant ces jours-ci à tous ceux et toutes celles qui n’ont pas eu la chance de participer à cette activité. Car il faut bien que chacun goûte a cette soupe qui a de si bon gout. Nous allons partager, aider, et informer à notre tour, tout comme vous l’avez fait pour nous, aimables organisateurs. Mise à part des connaissances des réseaux sociaux, cet atelier nous a permis d’établir des liens à des personnalités nationales et internationales, de rencontrer des  jeunes de tous les départements d’Haïti et l’opportunité de pouvoir interagir à distance grâce au Fameux¨ Portail Jeunesse Francophonie (www.jeunesse.francophonie.org).

Cet atelier contribue au renforcement de nos capacités d’utiliser à bon escient les réseaux sociaux, ce qui est pour certains une pratique quotidienne. Laissez-moi réitérer, ici et maintenant, l’engagement déterminé des différents participants ici présents  à travailler, de bonne foi, avec les membres de leur association, dans leur communauté, sans exclusion ni discrimination afin d’être capable d’exploiter les réseaux sociaux bien positivement. Parce que la personnalité, voire le destin des utilisateurs de réseaux sociaux est intimement lié par la réputation numérique qui dépend de l’empreinte de l’internaute, parallèlement à ce que dit: Mr. Jacques Cool.

Nous vous témoignons nos profondes reconnaissances et vous rendons humblement nos devoirs tout en vous remerciant de votre aimable attention aux jeunes d’ici et de partout. En espérant la continuité de cette noble activité, nous vous prions, l’Organisation Internationale de la  Francophonie (OIF) et le Ministère de la Jeunesse, des Sport et de l’Action Civique (MJSAC)  de recevoir nos félicitations préalables du projet Réseau Jeunesse Francophone (RJF) les plus évaluatrices.

Vive MJSAC, Vive la Francophonie!

***

Wilson Thelimo – Si j’étais le président

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais de l’éducation un plaidoyer pour l’environnement
Un sermon pour la jeunesse dans les beaux et les mauvais temps
Un hurlement strident pour le respect de l’égalité des gens
Et un combat face à l’acculturation bien constamment

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais régner la fraternité entre les banlieues et les villes
Prioriserais la production nationale dans les provinces
Créerais des emplois partout et décentraliserais Port-au-Prince
Puis bannirais tambour battant la guerre civile dans l’île

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais de mes parlementaires des leaders dynamiques
Avec les Nations-Unies une pierre monolithique
Où « l’union fait la force » devant tout sacrifice
Serait sans doute une devise politique salvatrice

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais de mon  mieux pour vivre la plus ferme réalité
Donnerais de l’accès à la santé et de l’eau aux assoiffés
Montrerais que l’homme est synonyme de liberté
Et le  travail serait automatiquement en leur priorité

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais des œuvres valables pour léguer à la postérité
J’appliquerais la loi pour reconstruire notre société
Et son bien-fondé pour l’avenir de l’humanité
Tout en revitalisant les chefs-d’œuvre de l’antiquité

Si j’étais le président de la république d’Haïti

Je ferais de la prière un cri de secours pour le pays
Afin de combattre la misère qui nous résonne en chœur
Je ne zopherais* pas. En fin, je rebâtirais la  patrie
Haïtienne en vue de la débusquer de ses pleurs.

Wilson THELIMO

***

Rêve d’espoir

Un soir où j’étais chez moi
Une vision est venue dans ma mémoire
Ce soir là j’étais au désespoir
Je n’avais ni  joie ni espoir
J’ai vu dans un ciel noir
Un corbeau de plumages noir
Chanter d’une belle voix
Au revoir ! Au revoir ! Le petit roi
Je lui ai dit de ma voix :
« Qu’est-ce que t’as apporté pour moi »?
Il me répond de sa voix :
C’est Dieu le grand roi
Dieu qui a tous les pouvoirs
Il te dit de sa voix :
Si tu suis la bonne voie
Tu auras le pouvoir
De devenir un grand roi
Depuis ce soir là
J’ai toujours en ma mémoire
Le savoir d’un savoir
Qui fait croire: Si savoir
Savait ce qu’était savoir
Savoir n’aurait jamais besoin de savoir à savoir.

Wilson Thelimo, tous droits réservés

Publié par

A ne pas manquer :

  • Maissa BouticheMaissa Boutiche Lire E-book en ligne ici Dédicace (en commentaire au concours "Mon plus beau rêve") Heureuse d'avoir participer à ce beau rêve et plus heureuse de partager mon […]
  • Iulia ToyoIulia Toyo CERCLE UNIVERSEL DES AMBASSADEURS de la PAIX T.O.Y.O. Projet - Lire et participer ! En Francais / In English / În Limba Română Chronique Le Miracle de la […]
  • N’Guessan Rygof PhilippeN’Guessan Rygof Philippe                   Courage (N'Guessan Rygof Philippe) Ô petit orphelin, seul, sans nom, sans patrie Tu […]
  • Wolf Gorbatchèv OscarWolf Gorbatchèv Oscar  Wolf Gorbatchèv Oscar - Chroniqueur de Haïti * Lire e-book en ligne ici  * Seul, l’espoir ne peut sauver le monde Tant de soupir paralyse la vie Tant de colère […]
  • Viviane FlandreViviane Flandre Visiter la Galerie d'Art Viviane Flandre  Peinture Pensée immobile - Viviane Flandre Par de là les champs  en robe de bure Le soleil est venu s’y étirer Accrochant […]
  • Violinne – PoèmesViolinne – Poèmes  Poétesse et artiste peintre, Violinne (Leliana Stancu) publie ses oeuvres en roumain et en français : poèmes, théâtre (La Grotte de la Promesse), roman (La Malédiction - en […]

Lasă un răspuns

Câmpurile obligatorii sunt marcate cu *.


Blue Captcha Image Refresh

*

Follow

Get every new post on this website delivered to your Inbox.

Join other followers: